Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Le Québec honore deux héros victimes de l’attentat contre la mosquée

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 5 Février 2019



Le Québec honore deux héros victimes de l’attentat contre la mosquée
L’Assemblée nationale québécoise a honoré, lundi 4 février, deux victimes de l’attentat contre la mosquée de Québec, survenue en janvier 2017, en décernant la médaille du civisme à Aymen Derbali, aujourd’hui tétraplégique, et à Azzedine Soufiane à titre posthume.

Sans l’intervention de ces deux hommes, l’attaque aurait fait certainement plus de victimes. En effet, Aymen Derbali, qui a vu le tireur s’approcher du mihrab où les fidèles se sont réfugiés, a tenté de se jeter sur l’assaillant, mais a reçu une balle dans la jambe. Cela ne l’a pas empêché pour autant de faire une nouvelle tentative à la suite de laquelle il s’est retrouvé inconscient après avoir reçu sept balles en l’espace de quelques secondes. Cette attaque a laissé tétraplégique ce père de trois enfants.

De son côté, Azzedine Soufiane a profité que le tireur recharge son arme pour tenter de le mettre hors d’état de nuire, mais le tireur a réussi à se défaire de son emprise et l’a abattu froidement.

En décernant ces médailles du civisme, le gouvernement entend saluer ces gestes « empreint d’héroïsme et de profond amour à son prochain ». La bravoure dont ces deux héros ont fait preuve a témoigné « de la bonté » qui les habitait.

La famille de feu Azzedine Soufiane a félicité cette initiative du gouvernement et s’est dite profondément émue et reconnaissante de cet honneur qui a été rendu à ce père de famille. De son côté, Aymen Derbali a vu en ce geste du gouvernement « un message de solidarité et de cohésion ».

Lire aussi :
Ta dernière marche dans la mosquée : deux ans après l'attentat à la mosquée de Québec, un documentaire pour ne pas oublier
Québec : la famille d'une victime de l'attentat à la mosquée obtient gain de cause
Armes au Québec : le Premier ministre refuse d’accéder à la demande des victimes de l’attentat à la mosquée