Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le Pen contre UOIF : procès reporté

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 10 Juillet 2013



Le procès de Marine Le Pen pour diffamation envers l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), initialement prévu mardi 9 juillet devant le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine), a été ajourné pour une question de procédure.

L’UOIF, qui attaque la présidente du Front national, devait verser une consignation de 1 000 euros pour que les débats se tiennent, ce que la fédération musulmane n’a pas fait dans les délais, a expliqué à l’AFP l’avocat de Marine Le Pen, Me Wallerand de Saint-Just. Mais l’UOIF compte bien engager une nouvelle action judiciaire contre Marine Le Pen. Un procès devrait se tenir le 7 janvier 2014, a indiqué une source judiciaire.

L’UOIF avait porté plainte contre Marine Le Pen après avoir réclamé la dissolution de la fédération et l’interdiction de la Rencontre annuelle des musulmans de France 2012 (RAMF) le 30 mars 2012. « Les responsables de notre pays considèrent bien l’UOIF comme proche des islamistes, sinon même des terroristes », avait-elle ajouté.

Lundi 8 juillet, sur les ondes de France Info, elle a réaffirmé sa position. « L'UOIF, en toutes circonstances, a défendu des positions qui sont des positions de défense du fondamentalisme, comme d'ailleurs le Qatar, et je l'ai dit à plusieurs reprises, défend les fondamentalistes islamiques dans le monde entier. Par conséquent, je ne vois pas comment un tribunal pourrait me condamner pour avoir tenu ces propos », a déclaré la présidente du FN.

Officiellement sans immunité parlementaire depuis mardi 2 juillet, l’eurodéputée devrait également être poursuivie en justice pour « provocation à la discrimination, à la violence et à la haine envers un groupe de personnes en raison de leur religion » après ses propos en 2010 sur les prières de rues qu’elle a comparé à l’Occupation nazie.

Lire aussi :
Marine Le Pen face à la justice pour diffamation envers l’UOIF
L'UOIF va porter plainte contre Marine Le Pen
Marine Le Pen réclame la dissolution de l'UOIF
Marine Le Pen officiellement sans immunité parlementaire
Prières de rue : Marine Le Pen signe et persiste





Loading