Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La première Saoudienne au sommet de l’Everest

Rédigé par La Rédaction | Mardi 21 Mai 2013



Alors que les Saoudiennes n’ont obtenu que dernièrement le droit de faire du vélo et de participer aux jeux Olympiques, l’exploit de Raha Moharrak est à retenir. Elle est devenue, samedi 18 mai, la première Saoudienne à achever l’ascension de l’Everest, le plus haut sommet du monde situé au Népal. A 25 ans, elle devient la 64e femme à atteindre le toit du monde.

La jeune femme, étudiante à Dubaï, n’a pas gravi l’Everest sans raison. Elle était membre d’une équipe baptisée « Arabs with altitude » (Arabes en altitude) qui s’est donnée pour objectif de collecter un million de dollars (environ 779 000 euros) afin de financer des projets éducatifs au Népal.

Parmi les membres de cet équipe, on comptait Mohammed Al-Thani, un membre de la famille royale du Qatar, devenu le premier Qatari à braver l’Everest, Raed Zidan, un promoteur immobilier, premier Palestinien à réaliser cet exploit, et un homme d’affaires iranien basé à Dubaï, Masoud Mohammad.

En mai 2012, onze Saoudiennes dont la princesse Reema mobilisées pour une campagne de lutte contre le cancer du poumon avaient démarré l’ascension de l’Everest. Rebaptisées « les guerrières roses », elles étaient parvenues à 5 340 m d'altitude.

Raha Moharrak, elle, a réussi l’exploit d’atteindre le sommet. « Être la première m’importe peu tant que cela donne envie à une d’autre d’être la seconde », a-t-elle commenté.

Lire aussi :
L'Arabie Saoudite autorise les femmes à participer aux jeux Olympiques
Arabie Saoudite : première campagne contre les violences faites aux femmes
Les femmes d’Arabie Saoudite font leur entrée dans le monde du sport
L’Arabie Saoudite accorde le droit de vote et d’éligibilité aux femmes
L'Arabie Saoudite autorise les femmes à participer aux jeux Olympiques
Wadjda, être jeune fille en Arabie Saoudite




Loading