Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

L'Observatoire contre l'islamophobie en France condamne les propos « scandaleux » d'Eric Zemmour

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 1 Octobre 2019 à 15:38



L'Observatoire contre l'islamophobie en France condamne les propos « scandaleux » d'Eric Zemmour
Les réactions n’en finissent pas de pleuvoir pour condamner Eric Zemmour après son pamphlet haineux prononcé lors de la « convention de la droite ».

L’Observatoire national contre l’islamophobie, lié au Conseil français du culte musulman (CFCM) a dénoncé des « propos scandaleux, outranciers et racistes qui n’honorent ni leur auteur ni la qualité du débat démocratique », soulevant dans le même temps, à ses yeux, « l’absence de réactions politiques suffisamment audibles et de condamnations claires de la société civile » contre un discours de haine « inacceptable, non seulement parce qu’il est contraire aux lois de la République, mais aussi parce qu’il cache une volonté manifeste de fracturer la société ».

Son président, Abdallah Zekri, appelle « les médias, les responsables politiques et l’ensemble de la société civile à faire le nécessaire distinguo entre l’opinion politique, y compris excessive contre l’islam, qui doit être libre, et le propos haineux qui doivent être poursuivis, combattus et condamnés par l’ensemble de la société ». « Aucun idéologue et aucun apprenti sorcier ne doit pouvoir utiliser une communauté, comme bouc émissaire, pour servir ses intérêts mercantiles ou idéologiques », ajoute-t-elle.

« Si l’Observatoire se réserve le droit d’ester en justice le nommé Eric Zemmour, il se réjouit de la décision du parquet de Paris d’ouvrir une enquête pour "injures publiques" et "provocation à la discrimination", signifie-t-on. « L’Observatoire a d’ores et déjà chargé son avocate Me (Khadija) Aoudia, avocate pénaliste, à se porter partie civile dès que le Parquet de Paris aura engagé des poursuites pénales à l’encontre d’Eric Zemmour. »

« La majorité des Français de confession musulmane est attachée à leur pays. Ils sont citoyens à part entière. Ni conquérants ni colonisateurs. Ils travaillent, élèvent leurs enfants, tentent de vivre dignement et participent à la vie politique, sociale, économique, culturelle et médiatique de notre pays. Il n’est pas admissible que des forces hostiles à la France une et indivisible les considèrent, dans leur discours, continuellement comme des parasites », conclut Abdallah Zekri. « C’est au nom de tous ceux qui se sentent violemment attaqués et offensés que l’Observatoire tient à exprimer son indignation et sa condamnation de ses propos indignes. »

Lire aussi :
Une enquête ouverte contre Éric Zemmour pour « provocation publique à la haine ou la violence »
Les journalistes du Figaro veulent l'éviction d'Eric Zemmour
Une convention de la droite pour banaliser la haine contre l’islam et fantasmer sur le « grand remplacement »