Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Islam : se méfier de la vie trompeuse

Apprendre à se comprendre soi-même pour connaître Dieu

Rédigé par Demba Seck | Vendredi 16 Septembre 2016



Islam : se méfier de la vie trompeuse
L’homme peut avoir « toutes » les richesses de ce bas monde, mais tant qu’il ne trouvera pas la foi en Dieu, il ne pourra jamais accéder à la joie éternelle. Oh, oui, elle existe cette joie éternelle ! Peut-être certains ne l’ont pas encore découverte, mais elle existe bel et bien !

La plupart des gens considèrent le bonheur comme quelque chose d’éphémère, car tous les moments de joie qu’ils ont eus à passer se sont limités dans un temps et dans un espace bien déterminés. En revanche, cette joie éternelle, ce bonheur éternel, l’homme ne pourra l’acquérir que dans la croyance en Dieu, car Dieu ne se limite ni dans le temps ni dans l’espace qu’Il est le seul capable de procurer à l’homme cette joie éternelle. Il est partout, à tout moment et en tout instant.

Combien d’hommes riches se sont suicidés dans le monde ? Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas qu’ils ont manqué d’argent pour s’offrir le luxe, des moments de joie et de plaisir, mais c’est parce qu’ils n’ont pas pu, malgré leur richesse énorme, accéder à cette joie éternelle que l’argent ne peut pas acheter. Cette joie est à la portée de tous, du plus pauvre au plus riche, et c’est parce que Dieu ne favorise pas le riche sur le pauvre que cette joie éternelle ne s’achète pas.

Trouver Dieu

La vie est souvent faite de ces mensonges que l’on se fait à soi-même. Quand j’aurai gagné l’amour de cette femme ou de cet homme, quand j’aurai recouvré la santé, quand j’aurai une belle voiture, quand j’aurai une belle maison, quand j’aurai des enfants, quand j’aurai obtenu telle ou telle situation, etc., je serai heureux...

On obtient ce qu’on souhaitait et on oublie d’être heureux parce qu’on n’a plus le temps d’y penser ou parce qu’on désire toujours autre chose et ainsi de suite, jusqu’à la fin de nos jours. Voilà comment la vie nous trompe sans même qu’on s’en rende compte.

Il est vrai que nous devons en tant qu’êtres humains avoir envie de toutes ces belles choses qu’on vient de citer pour rendre notre vie agréable, mais ce serait une grave erreur de penser que notre bonheur réside dans l’acquisition de ces choses. Car ce n’est que lorsque l’homme aura la foi en Dieu qu’il comprendra que la joie est dans lui avec Dieu et non point dans la situation qui la provoque.

La joie éternelle

Tout cela pour dire simplement que le véritable bonheur ne se trouve que dans la croyance en Dieu et nulle part ailleurs. Les hommes qui ont eu à goûter la saveur de la foi ne vous diront jamais le contraire.

Et je souhaite que tout individu acquiert ce bonheur, car dès qu’il l’acquerra il ne souffrira plus parce qu’il lui manque quelque chose, il ne souffrira plus parce que les gens le maltraitent, il ne souffrira plus parce qu’à cause de sa pauvreté les gens l’ignorent et ne lui accordent aucun respect, il ne souffrira plus à cause de son apparence, il ne souffrira plus tout simplement parce qu’il aura Dieu.

Le Prophète Muhammad (PSL) n’était pas l’homme le plus riche sur terre sur le plan matériel, mais il était le plus heureux parce qu’il avait Dieu.

Vous aussi, si vous trouvez Dieu, vous serez heureux, le plus heureux des êtres humains sur terre et dans l’au-delà. C’est cela la joie éternelle et elle n’a pas de prix.

****
Demba Seck est doctorant en sociologie et enseignant-chercheur à l’université Gaston-Berger de Saint-Louis du Sénégal.