Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Islam : la posture du croyant face aux péchés

Apprendre à se comprendre soi-même pour connaître Dieu

Rédigé par Demba Seck | Vendredi 5 Août 2016



Islam : la posture du croyant face aux péchés
Comme pour beaucoup de musulmans, je suis un croyant et j’ai appris le Coran par la grâce de Dieu. Quand je le récite, je suis animé d’une quiétude immense que parfois même je me demande ce que j’ai fait pour le bon Dieu pour mériter cette grande faveur de sa part et c’est à partir de ce moment que je me rends compte de l’énorme grâce qu’Il m’a accordée.

Cependant, malgré le fait que je sois un croyant, cela ne m’empêche pas de commettre souvent des péchés dont je ne suis pas du fier comme je suppose c’est le cas pour tout le monde.

D’ailleurs, qui peut affirmer qu’il n’a jamais commis de péchés dans sa vie ? Raison pour laquelle le Prophète (PSL) disait : « Tous les fils d’Adam commettent des péchés ; mais les meilleurs d’entre ceux qui commettent des péchés sont ceux qui se repentent. » (Ibn Mâja).

Ce n’est pas nécessaire de vous citer les péchés que j’ai l’habitude de commettre vu que cela n’a aucune importance pour vous. Mais, sachez qu’aucun péché n’est mineur, car conduisant toujours aux péchés majeurs. Donc, ne sous-estimez pas les péchés que vous êtes en train de commettre sous prétexte que ce sont des péchés mineurs, car il y a une première fois en toute chose.

Les savants ont dans ce sens mis les hommes en garde contre les péchés mineurs lorsqu’ils disent : « Ne regardez pas la petitesse du péché, mais regardez la grandeur de celui sur qui vous commettez le péché. » Peut-être cela vous aidera vous aussi à éviter de tomber dans les grands péchés.

Force et santé pour mieux L’adorer

Si Dieu a donné aussi à l’homme la force et la santé, c’est dans le but de lui permettre de mieux L’adorer et non pour combattre le plus faible ni pour sombrer dans la débauche.

La bonne santé et la force sont des choses précieuses que le croyant doit utiliser dans le but de mieux adorer son Seigneur, car la maladie peut survenir à tout moment et ce n’est qu’à partir de ce moment que l’homme se rendra compte de l’importance qu’il y a d’être en bonne santé.

Ibn Omar, que Dieu soit satisfait de lui, disait : « Lorsque tu parviens au soir, n’attends pas le matin. Et lorsque tu parviens au matin, n’attends pas le soir. Exploite ta santé en prévision de ta maladie et ta vie en prévision de ta mort » (rapporté par Al-Bukhari).

Pureté spirituelle, sérénité et assurance

En chaque homme Dieu a mis une lumière qui diminue d’intensité à chaque fois qu’il commet un péché. Pour le comprendre, efforcez-vous de rester sur le droit chemin pendant quarante nuits et vous verrez les gens vous regarder d’un œil complètement différent, certains même voudront vous connaître, d’autres chercheront à vous ressembler, attirés par une lumière.

Vous allez aussi vous sentir en sécurité quoi qu’il arrive, tout le temps, avec les mauvaises comme avec les bonnes situations. Le plus étonnant est que vous allez vous sentir en sécurité sans comprendre pourquoi vous l’êtes, comme s’il y a une force intérieure qui vous habite, ce qui est une situation extraordinaire. Etre en sécurité simplement parce que vous vous efforcez de rester sur le droit chemin.

Et cela se voit, figurez-vous, cette pureté spirituelle qui vous habite, cette sérénité et assurance que vous avez, les gens le perçoivent.

Ce qui les amène à venir vers vous comme attirés. Pour vous dire que la piété est attirante, la piété est séduisante et même contagieuse. Voilà pourquoi il y a des personnes pieuses, si l’homme les fréquente il n’a plus envie de commettre des péchés grâce à la grandeur de leur piété et la sagesse de leur apparence.

Quand l’homme est dans cet effort de perfectionnement de ses actions, il attire les autres ; quand il est dans un état de piété, les gens viennent vers lui, ils ont envie de le connaître et de le fréquenter et cela change complètement ses relations avec les autres mais également ses relations avec Dieu et c’est vraiment une situation agréable à vivre.

Ne pas abandonner la lutte pour rester sur le droit chemin

Si, vous aussi, vous faites l’effort de rester sur le droit chemin, n’abandonnez pas, même s’il vous arrive de retomber dans les péchés, même si vous avez déjà essayé des techniques, des méthodes qui ont plus ou moins bien marché, n’abandonnez pas.

La seule faute, c’est de se décourager ; la seule faute, c’est d’abandonner la lutte pour rester sur le droit chemin et c’est aussi le souhait de Satan le maudit.

Un homme peut prendre beaucoup de temps avant de trouver le droit chemin mais, dès qu’il le trouvera, il se rendra compte qu’il n’y a rien de plus agréable sur cette terre que d’être pieux.

Comme aussi, un homme peut prendre beaucoup de temps avant de pouvoir pardonner aux gens qui lui ont fait du mal, aux gens qui lui ont causé du tort. Mais l’homme doit savoir que c’est sa façon de se comporter avec les autres qui détermine son degré de foi en Dieu.

Autrement dit, celui qui n’est pas capable de pardonner ne peut espérer bénéficier de la miséricorde de Dieu. C’est parce qu’Il est grand, que Dieu est capable de pardonner, quelle que soit la gravité des péchés que les hommes commettent, Dieu leur ouvre toujours la voie de la repentance pour les pardonner.

Donc, il faut être grand pour pouvoir pardonner aussi comme Dieu. Comme Il le dit dans le Coran : « Dis : “Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu. Car Dieu pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très-Miséricordieux”. Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevez alors aucun secours » (s. 39, v. 53-54).

Que Dieu nous donne la force de pardonner aux gens qui nous ont offensés, mais aussi la force de lui demander pardon ainsi qu’aux gens à qui on a fait du tort.

La sincérité du repentir

Certains hommes se posent la question de savoir pourquoi il leur arrive souvent de commettre des péchés malgré leur ferme volonté de rester sur le droit chemin. Cela peut s’expliquer de plusieurs manières.

Soit certains ne sont pas sincères lorsqu’ils prétendent vouloir rester sur le droit chemin et du coup ils deviennent vulnérables face aux influences extérieures qui les poussent toujours à reprendre leurs vieilles habitudes malsaines et à retomber ainsi dans les péchés.

Soit ils ne demandent pas à Dieu de les aider à rester sur le droit chemin et à éviter de commettre d’autres péchés.

Mais le plus important pour le croyant, c’est de comprendre que Dieu pardonne tous les péchés, mais à condition qu’il se repente de manière sincère. Certes, il est très grave pour le croyant de commettre des péchés, mais le plus grave c’est de ne pas être conscient de leur gravité pour se repentir après.

Dieu dit : « Ô vous qui avez cru ! Repentez-vous à Dieu d’un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu’Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Dieu épargnera l’ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite ; ils diront : « Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent » (s. 66, v 8).

Dieu est Très-Miséricordieux, comme Il l’a répété plusieurs fois dans le Coran. Cependant, même s’Il pardonne à l’homme ses péchés il faut aussi que ce dernier comprenne que les péchés qu’il a l’habitude de commettre peuvent être très nuisibles pour lui-même, d’abord pour sa santé, sa personnalité, son avenir, ses projets, mais aussi sur les personnes autour de lui, en l’occurrence sa famille.

Donc, que l’homme surveille ses actions, car la miséricorde de Dieu ne doit pas être pour lui un moyen de faire tout ce qu’il a envie de faire.

L’homme doit aussi comprendre que plus qu’il est dans cet effort de se rapprocher de Dieu, plus aussi il devient vulnérable face à Satan. Cela se comprend aussi, car lorsque le croyant se lève pour être sur le droit chemin Satan aussi se lève pour lui tendre toutes sortes de pièges et il (Satan) va exploiter toutes les occasions possibles afin de l’empêcher d’atteindre son objectif, car la réussite du croyant de se rapprocher de Dieu est une défaite cuisante pour Satan de ne pas réussir à l’écarter du droit chemin.

Plus également le croyant se rapproche de Dieu, plus commettre un péché devient plus grave et plus blâmable. En d’autres termes, le jugement de Dieu sur les savants ne peut pas être identique de son jugement sur les ignorants. Je ne prétends pas savoir comment Dieu jugera les gens le Jour de la résurrection – qu’il me préserve de cette prétention –, mais je sais qu’un professeur de français qui commet une faute grammaticale dans un cours de grammaire n’a pas la même gravité que lorsque c’est un élève qui commet la même faute.

Dieu est avec les endurants, Dieu est avec les croyants sincères : « Et soyez endurants, car Dieu est avec les endurants » (s. 8, v. 46).

****
Demba Seck est doctorant en sociologie et enseignant-chercheur à l’université Gaston-Berger de Saint-Louis du Sénégal.






Loading














Recevez le meilleur de l'actu