Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Iran : record annulé pour tenue « non islamique »

Rédigé par La Rédaction | Mardi 2 Juillet 2013



Elham Sadat Asghari est une nageuse iranienne qui a pour spécialité la nage en mer sur longue distance. Le 11 juin, elle assure avoir nagé 20 kilomètres en brasse dans la mer Caspienne. La jeune femme de 32 ans a réussi cet exploit en neuf heures.

En plus de battre son record personnel, elle bat le record national avec une telle distance. Mais les responsables des autorités sportives qu’elle a convié pour enregistrer sa performance refuse de la valider, fait savoir Elham Sadat Asghari aux médias iraniens. Sur place, les membres des autorités sportives ont d’abord tenté d’abaisser sa distance de deux kilomètres puis ont décidé de ne pas enregistrer son record au motif que sa tenue n’était pas islamique, raconte-t-elle.

Pourtant, Elham nage avec une combinaison de plongée intégrale ainsi qu’une longue veste et un foulard. Mais les autorités sportives lui ont reproché que sa silhouette était trop explicite en sortant de l’eau. Pour de nombreux Iraniens, qui viennent tout juste d’élire leur nouveau président, cette décision est ahurissante et absurde. Beaucoup ont exprimé leur soutien à la nageuse sur les réseaux sociaux.

« Les femmes ont le droit de nager », lance Elham dans une vidéo dans laquelle elle remercie ceux qui l’on soutenu. Plusieurs fois, elle, qui nage depuis l’âge de 5 ans, a demandé aux autorités sportives de venir enregistrer ses performances mais ces derniers ne se sont déplacées qu’une fois en 2008.

Deux ans plus tard, alors qu’elle nage autour de l’île de Kish, des bateaux de police l’auraient percuté, la blessant à la hanche et aux hanches, rapporte l’une des proches de la nageuse cité par France 24.

La pratique sportive des femmes est loin d’être encouragée en Iran. Le ministère iranien des Sports n’a pour l’heure fait aucune déclaration au sujet du record d'Elham.

Lire aussi :

JO : athlètes et voilées
JO : la judokate voilée éliminée
Port du voile dans le foot : la décision de la FIFA fait grincer des dents
Les femmes d’Arabie Saoudite font leur entrée dans le monde du sport