Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Interreligieux : Coexister, lauréat de « La France s’engage » parrainé par l’Elysée

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 11 Mars 2015



François Hollande entouré des jeunes du mouvement interreligieux Coexister.
François Hollande entouré des jeunes du mouvement interreligieux Coexister.
L'association Coexister a été désignée, mardi 10 mars, parmi les projets bénéficiant du programme « La France s'engage », lancé en 2014 dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) qui mobilise 50 millions d'euros à l'intention de l'économie sociale et solidaire.

Le mouvement interreligieux des jeunes a été choisi par les internautes avec Passeport Avenir, qui assure l'accompagnement de jeunes issus des milieux populaires tout au long de leur parcours d’études jusqu’à leur intégration dans l’emploi, et l'association SNC, qui aide les chômeurs dans la recherche d’emploi.

Au total, quinze initiatives ont été labellisées par le programme porté par François Hollande, parmi lesquelles l'association Enquête, qui développe des outils de découverte des faits religieux à destination des enfants sous un angle non confessionnel.

« La France s'engage » consiste à mettre en avant des projets innovants socialement qui mérite d’être développés. Quatre critères ont été fixés pour l’évaluation des projets : leur utilité sociale, leur caractère innovant, leur potentiel de duplication ou de changement d’échelle et l’évaluation rigoureuse de leurs résultats.

« Chaque jour, nous montrons que nos différences de croyances, convictions et cultures ne sont pas un obstacle au vivre-ensemble. Au contraire, c'est parce que nous assumons nos différences de convictions que notre action commune prend encore plus de sens. Nous sommes riches de nos différences », a signifié Coexister dans un communiqué.

« L'esprit du 11 janvier nous anime depuis 6 ans déjà. Grâce à "La France s'engage", nous allons pouvoir dès demain augmenter et diffuser notre action sur le terrain. C'est un vrai message de soutien à tous ceux qui, au quotidien, veulent avancer ensemble et faire vivre les valeurs fondamentales de la République », a signifié Samuel Grzybowski, le fondateur de Coexister.

Lire aussi :
Tous les chemins mènent à l'autre, de Samuel Grzybowski
Divisions, pièges à cons
Interfaith Tour : après le monde, les jeunes de Coexister prêts à sillonner la France
Interfaith Tour : les jeunes de Coexister font leur tour du monde
Coexister retrouve son statut d’intérêt général
L’avenir du dialogue interreligieux assuré par la jeunesse