Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hollande et ses vœux aux religions, le mariage pour tous zappé

Rédigé par | Mercredi 9 Janvier 2013



Les vœux de François Hollande aux religions, mardi 8 janvier 2013.
Les vœux de François Hollande aux religions, mardi 8 janvier 2013.
En plein débat sur le projet du mariage pour tous et à l’approche de la manifestation du 13 janvier, François Hollande, en présence de son ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a reçu, mardi 8 janvier au soir à l'Elysée, les autorités religieuses pour leur présenter ses vœux pour la nouvelle année 2013.

Furent notamment présents Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), et Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris.

Les responsables religieux ont décidé de ne pas aborder franchement et frontalement le sujet du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe, bien que tous, à l’exception des bouddhistes, ont affirmé leur opposition au projet de loi soutenu par l’Elysée.

Le cardinal André Vingt-Trois, présent à la rencontre, n’avait pas exclu d’aller « saluer les manifestants » sans pour autant participer à la manifestation du 13 janvier, pour laquelle les catholiques ont annoncé une forte mobilisation de leurs troupes.

Le chef de l’Etat s'est donc chargé d'aborder avec prudence le sujet en réitérant sa volonté de tenir sa promesse de campagne, qu’il considère comme « une avancée en termes d'égalité des droits ».

Ce sont surtout les thèmes sur l’euthanasie, les atteintes aux lieux de culte ou la place des religions dans une République laïque qui ont été discutés, selon les responsables religieux.

Tous ayant misé sur la carte de l'apaisement, la rencontre d’une heure et dix minutes s’est ainsi officiellement déroulée dans un climat « détendu et cordial ».

A l'issue de l'échange, les participants ont tenu à signifier aux médias qu’il n’y avait pas « un front des religions » contre le mariage pour tous. « Ce n’est pas une manifestation des religions. Nous n’en sommes pas à l’origine. C’est une manifestation de la société française », a affirmé Joël Mergui, président du Consistoire central.

Lire aussi :
Mariage gay : les musulmans appelés à rejoindre « la Manif pour tous »
Mariage gay : les religions à l’Assemblée nationale, consultées pour rien
2013 : le CFCM présente ses voeux à la communauté nationale


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading