Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Ramadan

Fin du Ramadan 2019 en France : pourquoi l'Aïd al-Fitr devrait être annoncé pour mercredi 5 juin

Aïd el-Fitr 1440/2019

Rédigé par | Jeudi 30 Mai 2019 à 19:55

Quelle date pour la fin du jeûne ? Le Conseil français du culte musulman (CFCM) devra trancher lundi 4 juin entre une fin du mois du Ramadan le soir même ou mardi 4 juin et, en conséquence, fixer l'Aïd al-Fitr pour mardi 4 juin ou mercredi 5 juin. Selon nos informations, les chances sont bien plus grandes pour la seconde option que pour la première. Explications.




Le Conseil français du culte musulman (CFCM) annoncera la date de fin du Ramadan 2019 et, par conséquent, de l'Aïd al-Fitr, lundi 3 juin depuis la Grande Mosquée de Paris. L’institution aura, face à elle, deux choix : celui d’annoncer aux musulmans de France la date du mardi 4 juin ou celle du mercredi 5 juin comme premier jour de l'Aïd al-Fitr, correspondant au premier jour du mois de Chawwal.

Lire aussi : Ce qu'il faut savoir sur le Ramadan 2019 et la zakat al-Fitr en dix questions

Selon les calculs astronomiques visant à l’adoption d’un calendrier musulman unifié, la fin du Ramadan est d'ores et déjà fixé au lundi 3 juin. Plusieurs institutions musulmanes implantées en Europe et dans les Amériques, de même que la Turquie, ont d’ores et déjà fixé cette date comme celle marquant la fin du Ramadan, annonçant ainsi la date de l'Aïd el-Fitr pour mardi 4 juin. Une date confirmée par le Conseil théologique musulman de France (CTMF) dont l'avis est suivi par quelques mosquées en France comme celle de Bordeaux dirigée par Tareq Oubrou.

Toutefois, une grande partie des responsables musulmans demeurent suspendus à l’annonce du CFCM, qui a abandonné le principe des calculs astronomiques en 2013 pour revenir à la traditionnelle « Nuit du doute » (ou « Nuit de l'annonce »), sans qu’aucune observation du croissant lunaire ne soit effectuée par l’instance en France.


Une divergence au rendez-vous

L’organe représentatif du culte musulman en France aura de grandes chances de déclarer l'Aïd el-Fitr pour mercredi 5 juin. Pourquoi ? Car selon les calculs astronomiques, le nouveau croissant lunaire ne devrait être aucunement visible des partisans de l’observation lundi 3 juin dans une majeure partie du monde (zone blanche et rouge) comme en témoigne cette carte traduisant la visibilité ou non du croissant lundi 3 juin.

Prévision de visibilité du croissant lunaire au lundi 3 juin. ©ICO
Prévision de visibilité du croissant lunaire au lundi 3 juin. ©ICO
Le Ramadan ne pouvant durer plus de 30 jours, et le jeûne ayant commencé le 6 mai, l'Aïd el-Fitr sera alors annoncé pour mercredi 5 juin. En conséquence, et sauf surprise, le mois de jeûne devrait prendre fin mardi 4 juin dans les pays dont les autorités partisanes de l’observation oculaire ont fixé la Nuit du doute pour lundi 3 juin. L'annonce que feront ces pays influenceront fortement le CFCM dans sa décision. Rendez-vous est pris le 3 juin pour connaître la date.

N.B. : Le nouveau croissant lunaire sera visible mardi 4 juin dans une majeure partie du monde comme en témoigne cette carte plus bas : à l’œil nu (zone verte), à l’œil nu ou à l'aide de télescopes selon si les conditions météorologiques sont bonnes ou non (zone magenta) ou à l'aide de télescope uniquement (zone bleue).

Prévision de visibilité du croissant lunaire au mardi 4 juin. ©ICO
Prévision de visibilité du croissant lunaire au mardi 4 juin. ©ICO




Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur