Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Politique

Expulsion de Hassan Iquioussen : le prédicateur introuvable, des appels à mobilisation lancés

Rédigé par | Mercredi 31 Août 2022 à 11:30

           

Alors que Hassan Iquioussen est aujourd'hui recherché pour être expulsé du territoire national, ses soutiens regrettent une décision « injuste » et appellent à une mobilisation forte.



Expulsion de Hassan Iquioussen : le prédicateur introuvable, des appels à mobilisation lancés
Hassan Iquioussen, qui n’a pas fait d’apparitions publiques depuis des semaines, est désormais recherché par les autorités. Le Conseil d’Etat a décidé, mardi 30 août, de rejeter sa demande de suspension de l’expulsion vers le Maroc. Son domicile à Lourches, dans le Nord, a été perquisitionné le jour même de la décision mais le prédicateur demeure introuvable. « Il sera expulsé du territoire national. Dès son interpellation, il sera placé en centre de rétention administratif », a fermement déclaré le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Les réactions condamnant la décision du Conseil d’Etat font légion parmi les musulmans de France. Musulmans de France (MF, ex-UOIF) avec lequel le prédicateur est lié a signifié qu’elle « regrette la décision d’expulsion » tout en restant « pleinement confiante en la justice de notre pays ». « Hassan Iquioussen a toujours œuvré pour le vivre ensemble et la paix sociale et a immunisé les jeunes générations contre la radicalisation. Il a agi en tant que pacificateur dans le débat public depuis plus de 40 ans », a exprimé l’organisation, la seule à ce jour parmi les fédérations à s'être exprimée publiquement sur l'affaire.

D’autres se veulent bien plus offensifs. Un appel à se mobiliser samedi 3 septembre à Paris a rapidement été lancé sur les réseaux sociaux. « La décision du Conseil d'Etat est injustifiable. (…) Sous couvert de lutte contre le "séparatisme", l’exécutif continue de faire de l’islamophobie l’un des chantiers majeurs de son quinquennat », lit-on dans un texte signé du collectif Perspectives Musulmanes, anciennement appelé Coordination contre la loi séparatisme. « A travers Hassan lquioussen, ce sont bien toutes les personnes musulmanes qui sont visées. (…) L'expulsion de Hassan Iquioussen n'est pas une fatalité. La légalité est affaire de pouvoir, non de justice. »

La famille du prédicateur a fait savoir, aussitôt la décision du Conseil d'Etat rendue publique, qu'un recours au fond a été introduit. « Hassan Iquioussen aura l'occasion de se défendre des accusations portées à son égard. Restons mobilisés autour de cette cause juste et gardons confiance en la justice. »

Mise à jour samedi 3 septembre : Près de 200 personnes se sont réunis à Paris pour protester contre la décision d'expulsion du prédicateur. Retour sur la mobilisation ici

Lire aussi :
L’expulsion de Hassan Iquioussen, une décision complexe dans une séquence politique à hauts risques pour les musulmans de France
Le Conseil d’Etat tranche en faveur de l’expulsion de Hassan Iquioussen, voici pourquoi
Affaire Hassan Iquioussen : les mosquées de Seine-et-Marne dans le viseur de l'Etat ?
Justice : le tribunal administratif suspend l'expulsion de Hassan Iquioussen
Affaire Hassan Iquioussen : les témoignages de soutien des mosquées se multiplient en France
Le prédicateur musulman Hassan Iquioussen sous la menace d’une expulsion


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur