Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Des mosquées criblées de cœurs en solidarité avec les musulmans

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 21 Janvier 2015



Des mosquées criblées de cœurs en solidarité avec les musulmans
A l'heure où pas moins de 116 actes islamophobes ont été recensés depuis les attentats, des guirlandes de cœurs ont été déposées ces derniers jours sur une quinzaine de mosquées à travers la France, en réaction à l’attaque de plusieurs lieux de cultes et en signe de solidarité avec ceux qui les fréquentent.

Des synagogues ont également été criblées de cœur par la même occasion. Une attention inspirée d'actions similaires menées en Suède après l'attaque de plusieurs mosquées. C’est l’association Coexister, un mouvement interreligieux constitué de jeunes, qui a lancé l’opération baptisée #KiffTaMosquée et #KiffTaSyna.

Très souvent, ce sont de doux messages inscrits sur les cœurs (« Nous sommes ensemble », « L’amour n’a pas de religion », « L’amour n’a pas de frontières »…) et des lettres de soutien qui ont été retrouvés devant les lieux de culte. L’initiative a été très bien reçue par les destinataires des guirlandes de cœurs.

« Nous sommes très touchés », a assuré Mohammed Guerroumi, de la mosquée Assalam de Nantes, cité par Ouest France. « Ça nous rassure sur l'appréciation qu'ont nos concitoyens de notre religion. Ça va droit au cœur de tous les fidèles », insiste-t-il.

A Villeneuve-d’Asq, près de Lille, le geste est apprécié de la même façon, même s’il a d’abord laissé « perplexe ». « En les voyant accrocher des choses sur les grilles, les premiers fidèles qui arrivaient sont d’abord restés perplexes, vu le contexte, a rapporté le secrétaire général du Centre islamique de Villeneuve-d'Asq Mohammed El Mokhtari à La Voix du Nord. Mais très vite, ils ont compris que ces jeunes venaient avec un message de paix ».

Samuel Grzybowski, le président de Coiexister, a déclaré à Saphirnews que les actions ont été menées auprès de 17 mosquées et 15 synagogues, réparties dans huit villes à travers la France. Cet élan de solidarité « a vraiment ému » des imams et des rabbins, rapporte-t-il. Le geste est simple mais il est vivement appréciée des fidèles des lieux de culte.

Lire aussi :
Islamophobie : 116 agressions signalées depuis l’attaque de Charlie Hebdo
Hollande à l'IMA : les musulmans de France « doivent être protégés »
Islamophobie : la peur s’empare des musulmans, le calme nécessaire
Nous sommes ensemble : pourquoi la « guerre civile » n’aura pas lieu
Suède : un plan national contre l'islamophobie annoncé