Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Culture & Médias

Coupe du monde au Qatar : à la bataille pour les trois étoiles, l'Argentine l'emporte face à la France

Rédigé par Benjamin Andria | Dimanche 18 Décembre 2022 à 20:15

           

La Coupe n’ira pas à la maison. A l’issue de la finale organisée dimanche 18 décembre au stade Lusail au Qatar, les Bleus ont fini par s’incliner aux tirs aux buts mais ont offert du grand spectacle dont les supporters se souviendront longtemps.



On croyait la France complètement perdue. Jusqu’aux quinze dernières minutes de la seconde mi-temps. Alors que l’Argentine dominait largement le match (2-0), les Bleus ont su, après des changements opérés par Didier Deschamps, se remobiliser pour revenir dans la partie de façon spectaculaire, grâce à Kylian Mbappé. Les prolongations, qui ont pris fin sur un 3-3, n’ont pas pu départager les deux équipes. Les tirs aux buts l’ont fait. Deux ratés du côté français et c’est l’Argentine de Lionel Messi qui remporte la Coupe du monde. A la bataille pour les trois étoiles, l’Albiceleste l’emporte.

La France a perdu mais n’a pas démérité. Elle qui avait été sacrée championne du monde en Russie en 2018 semblait même mal partie au départ. Des Bleus maudits au Qatar, disait-on au début de la compétition. Des joueurs emblématiques, qui avaient illuminé l’équipe de France de leur présence quatre ans plus tôt, étaient absents comme les milieux N’Golo Kanté et Paul Pogba, qui jouent respectivement à Chelsea et à la Juventus. Juste avant de s’envoler vers Doha, c’était l’attaquant Christopher Nkunku qui a dû déclarer forfait, aussi pour cause de blessure à l'entraînement. Ce jeune espoir, qui évolue au RB Leipzig, avait été appelé pour la première fois en équipe de France. Une triste nouvelle qui en annonçait une bien plus grande.

Car l’absent qui avait fait le plus mal aux Bleus (et à la France) fut indéniablement Karim Benzema, qui faisait partie des plus à craindre avec le véloce attaquant Kylian Mbappé. Après son retour flamboyant au sein de la team France pour l’Euro 2021, le joueur vedette du Real Madrid, détenteur du Ballon d’Or 2022, devait jouer pour ce qui aurait été sa dernière Coupe du monde. Blessé à la cuisse lors d'une séance d'entraînement à huis clos, il a déclaré forfait pour la compétition avant le premier match contre l’Australie. « De ma vie, je n’ai jamais abandonné mais ce soir il faut que je pense à l’équipe comme je l’ai toujours fait alors la raison me dit de laisser ma place à quelqu’un qui pourra aider notre groupe à faire une belle Coupe du Monde », avait-il lancé. Didier Deschamps a donc dû faire sans lui… et sans le défenseur Lucas Hernandez, gravement blessé après quelques minutes de jeu face à l’Australie le 22 novembre.

La victoire 4 à 1 contre les Socceroos avait lancé malgré tout la France sur de bons rails. Malgré sa défaite enregistrée contre la Tunisie (1-0), l’équipe nationale a terminé première de sa poule et a su tirer son épingle du jeu tout au long de la compétition. Jusqu’à parvenir en finale. Les Bleus, qui se seront battus jusqu’au bout, offrent de beaux espoirs de victoire aux prochains grands rendez-vous sportifs, à commencer par l’Euro 2024 en Allemagne.

*****
En partenariat avec Salamnews dont le numéro 81 est consacré à la Coupe du monde au Qatar.

Lire aussi :
Coupe du monde : après l’exploit du Maroc au Qatar, le football plus que jamais sport roi dans le monde arabe
Coupe du monde au Qatar : le non de la FIFA à des brassards contre l'islamophobie
Coupe du monde au Qatar : le vrai du faux sur la récitation du Coran pendant la cérémonie d’ouverture du Mondial
Coupe du monde 2022 : les dix faits (et des inédits) à savoir avant le coup d’envoi du Mondial au Qatar