Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Clichy-la-Garenne : l’UAMC renonce (pour l’instant) aux prières de rue

Rédigé par | Vendredi 17 Novembre 2017



Clichy-la-Garenne : l’UAMC renonce (pour l’instant) aux prières de rue
Une réunion de médiation s’est tenue jeudi 16 novembre entre la préfecture des Hauts-de-Seine, la mairie de Clichy-la-Garenne et l’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne (UAMC).

En conférence de presse, le préfet Pierre Soubel a indiqué que, « compte-tenu des troubles potentiels importants à l’ordre public, (il) ne pouvai(t) plus accepter qu’il y ait des prières de rue telles que celles auxquelles on assiste depuis sept mois ». La préfecture et la mairie ont proposé à l’UAMC de rejoindre le nouveau centre cultuel et culturel musulman de la rue des Trois-Pavillons, dont le vice-président, Nouredine Bahri, était présent à la réunion. La mosquée organise le vendredi deux sessions de la prière hebdomadaire pour faire face à l'afflux de fidèles.

« On poursuivra la discussion et la réconciliation entre les deux obédiences musulmanes dès lundi, avec les conseils des deux parties », a affirmé Me Rémi-Pierre Drai, avocat de la municipalité. « La pierre d'achoppement, c'est que la Ville aurait souhaité que les plaintes annoncées dans la presse soient retirées, mais l'UAMC a refusé », souligne-t-il également. L’UAMC avait annoncé qu’il déposait deux plaintes auprès du parquet de Nanterre, une pour « diffamation et incitation à la haine raciale » et une seconde pour « violence aggravée », « participation à un groupement formé en vue de la préparation d'actes de violences » et « manifestation illicite ».

Pour l’heure, l’UAMC accepte de ne pas organiser de prière de rue ce vendredi 17 novembre. Cependant, Arié Alimi, l’avocat de l’association, annonce que « vendredi 24 novembre, tous les fidèles vont aller aux Trois-Pavillons pour montrer qu'il n'y a pas de place » puis se dirigeront vers la place du marché où se déroulaient jusqu’à présent les prières de rue pour organiser une nouvelle manifestation.

Lire aussi :
Prières de rue à Clichy : le préfet organise une médiation pour sortir de l’impasse
« Stop aux prières de rue ! », des élus franciliens manifestent en soutien au maire de Clichy
Clichy-la-Garenne : la mobilisation contre la fermeture de la mosquée se poursuit
La mosquée du centre-ville de Clichy-la-Garenne évacuée par la police
Clichy-la-Garenne et ses querelles de mosquées





Loading










Votre agenda