Connectez-vous S'inscrire






Monde

Avec le Hajj Hackathon, l'Arabie Saoudite fait son entrée dans le Guinness des records du monde

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 3 Août 2018



Avec le Hajj Hackathon, l'Arabie Saoudite fait son entrée dans le Guinness des records du monde
L’Arabie Saoudite entre dans le célèbre Guinness des records grâce au Hajj Hackathon, un concours d’innovation et de technologie organisée par la Fédération saoudienne pour la cybersécurité, la programmation et les drones. Ce rassemblement de professionnels de l'innovation, prévu pour être le plus grand jamais organisé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, est finalement homologué comme le plus important hackaton jamais organisé dans le monde. Avec plus de 3 000 participants originaires de 100 pays, le royaume a ainsi détrôné l’Inde et ses 2 577 participants en 2012.

Le hackathon sur le Hajj, à l’origine de cette importante mobilisation de jeunes développeurs, de passionnés d’informatique et d'entreprises technologiques, fut un événement d’importance capitale pour l'Arabie Saoudite, « un pays qui a l’ambition de devenir la porte d’entrée de la technologie au Moyen-Orient » dans la lignée de son plan Vision 2030, a déclaré Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia, lors de la cérémonie d’ouverture du concours mardi 31 juillet.

Un concours en partenariat avec Google

Pour cette première édition organisé sur trois jours à Djeddah une quinzaine de jours avant l'ouverture de la saison 2018 du Hajj, le royaume s’est associé à Google pour lancer ce concours lors duquel les participants ont été appelés à créer des applications innovantes afin d’améliorer l’expérience des pèlerins pendant le Hajj. Tous les services ont été concernés : l’assainissement, la restauration, le transport, l’hébergement, la communication, la sécurité et la gestion des foules, puisque, chaque année, le royaume accueille quelque deux millions de pèlerins.

Les lauréats dont les noms seront connus vendredi 3 août se verront remettre une coquette somme par la Fédération saoudienne pour la cybersécurité et la programmation. Le premier prix s’élève à 266 000 dollars (230 000 euros), le second à 133 000 dollars (115 000 euros) et le troisième à 93 000 dollars (80 000 euros). Un prix d’excellence à hauteur de 39 000 dollars (33 636 euros) sera aussi remis.

Lire aussi :
La Mecque, le village devenu ville-monde