Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Argenteuil : l’Observatoire de la laïcité du Val-d’Oise obtient gain de cause

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 6 Juin 2014



Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a donné raison à l’Observatoire de la laïcité du Val-d’Oise face à la ville d'Argenteuil, apprend-on, jeudi 5 juin, de Vonews, un site d’informations sur le département francilien.

L’Observatoire, sans lien avec l'Observatoire de la laïcité et qui indique sur son site Web avoir « pour but de veiller au strict respect des principes de la laïcité, et si nécessaire de mener toute action pour les défendre, les restaurer, les promouvoir », avait déposé plainte contre la municipalité à la suite d'une délibération datée du 3 décembre 2012 validant la création d’un conseil du culte à Argenteuil. Cette initiative prise par l’ancienne majorité socialiste du maire Philippe Doucet dans l’optique de renforcer le dialogue entre les communautés avait provoqué l’ire de l’association qui jugeait qu’une telle instance allait à l’encontre de la laïcité.

Le conseil avait alors été rebaptisé Conseil du vivre-ensemble et proposait de réunir différentes associations locales cultuelles mais aussi laïques. Dans le verdict du tribunal administratif de Cergy-Pontoise, rendu le 27 mai dernier, « il est bien donné acte que la commune d'Argenteuil a abrogé la délibération que nous avions contestée, et parce que nous l’avions contestée, pour la remplacer par une autre », se réjouit Laurence Marchand-Taillade, la présidente de l’Observatoire de la laïcité du Val-d’Oise dans un communiqué. La commune d'Argenteuil a été condamnée à verser 800 euros à l'association au titre du remboursement des frais de justice engagés.

« Je me réjouis d’un verdict qui justifie la démarche de l’Observatoire contre les agissements contraires aux valeurs de notre République de l’ancien maire d’Argenteuil. Ce jugement nous conforte dans notre rôle de seule organisation locale en mesure de promouvoir et défendre les valeurs laïques dans le département. J’espère que M. Mothron (Georges Mothron, l’actuel maire UMP d’Argenteuil, ndlr) proposera rapidement à Pierre Le Gall, notre représentant local, de siéger dans le Conseil du vivre-ensemble afin de restaurer la place de la laïcité au cœur de la ville d’Argenteuil et de ses instances », ajoute Mme Marchand-Taillade.

En intégrant ce Conseil, son Observatoire, qui mentionne sur son site Web être favorable à une loi interdisant le port du voile aux mamans lors de sorties scolaires, devrait propager une laïcité d’exclusion.

Lire aussi :
Jean Baubérot face aux interdictions du voile : « La laïcité n’est pas une religion civile »
Argenteuil : rassemblement contre l'islamophobie, le 14 juin 2013 (vidéo)
Loi anti-voile : l’Observatoire de la laïcité joue la carte de l'apaisement
La laïcité, une machine de guerre contre l’islam
Laïcité : stop à la stigmatisation des musulmans
Jean Baubérot : « La nouvelle laïcité atrophie les libertés individuelles »