Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

Après sa visite au Maroc, le pape loue la différence : « Dieu a permis cela »

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 4 Avril 2019



« Nous ne devons pas craindre la différence : Dieu a permis cela. Nous devons plutôt avoir peur si nous ne faisons pas ce travail de fraternité. » Tels sont les propos tenus par le pape François lors d’une audience générale tenue sur la place Saint-Pierre, au Vatican, mercredi 3 avril, quelques jours après sa visite au Maroc.

Dressant un bilan très positif de ce voyage historique et de sa rencontre avec le roi Mohammed VI, le pape a ouvert la session en expliquant la raison pour laquelle il voyage en terre d’islam. « Avec les musulmans, nous sommes descendants du même père Abraham », a-t-il indiqué.

Dès sa première journée de visite à Rabat, le pape avait réitéré l’importance du dialogue interreligieux. « Ici sur cette terre, pont naturel entre l’Afrique et l’Europe, je souhaite redire la nécessité d’unir nos efforts, pour donner une nouvelle impulsion à la construction d’un monde plus solidaire, plus engagé dans l’effort honnête, courageux et indispensable d’un dialogue respectueux des richesses et des spécificités de chaque peuple et de chaque personne », avait-il affirmé devant les représentants de toutes les religions et cultures présentes au Maroc.

Il s’est également montré reconnaissant lorsque le roi l'a convié à un concert de l’Orchestre philharmonique du Maroc où Allah Akbar, Adonaï et Ave Maria ont été repris en cœur. Il a également signé avec le roi Mohammed VI, qu’il a décrit comme un être « fraternel, amical et proche », un appel pour Jérusalem/Al Qods « pour les fidèles des trois religions monothéistes ».

Lire aussi :
La fraternité n’est pas un poisson d’avril
Statut de Jérusalem : le roi du Maroc et le pape François signent une déclaration commune
Le pape François au Maroc : le fil qui relie Abu Dhabi et Rabat