Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Viande de cheval : le principal suspect écroué en France

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 30 Avril 2014



L'enquête sur le scandale de la viande de cheval avance. Jan Fasen, trader néerlandais dont la société apparaît au cœur de l'affaire a été écroué en France début avril, a-t-on appris mardi 29 avril.

Le sexagénaire, à la tête de la société Draap Trading basée à Chypre, a été mis en examen notamment pour « tromperie aggravée », « faux et usage de faux » et « escroquerie en bande organisée » pour avoir vendu du cheval qu’il faisait passer pour de la viande de bœuf. Il est suspecté d’être le principal acteur de cette fraude à dimension européenne qui a éclaté au grand jour en Grande-Bretagne, début février 2013 après la découverte de plus de 60 % de viande de cheval dans les lasagnes Findus.

Quelques jours après les révélations de ce scandale baptisé « chevalgate » (« horsegate »), des soupçons s’étaient portés sur lui. Son arrestation intervient plus d’un an après. Cela « montre qu'on n'a pas abandonné et que l'enquête continue », s'est félicité Jean-Luc Angot, directeur adjoint de la Direction générale de l'alimentation (DGAL).

Jan Fasen conteste « sur le fond », « les faits qui lui sont reprochés » a fait savoir son avocat. Ces antécédents ne sont pas en sa faveur car l’homme a déjà été condamné aux Pays-Bas à une amende de 50 000 euros et six mois de prison avec sursis pour avoir vendu en France de la viande de cheval comme du bœuf halal entre 2007 et 2009.

La révélation de cette condamnation au moment du « chevalgate » avait fait réagir le Conseil français du culte musulman (CFCM), qui avait déploré ne pas avoir eu connaissance de cette affaire de faux halal. Celle-ci n’avait pas été ébruitée en France à l’époque. Cette fois, illustration d'un deux poids, deux mesures, la justice française est beaucoup plus déterminée à condamner ses agissements.

Selon la DGCCRF, cette fraude a concerné au niveau européen 50 000 tonnes de viande de cheval vendues pour du bœuf, dont 800 tonnes en France.

Lire aussi :
Findus halal : la SFCVH secouée par le scandale du cheval
Viande de cheval : du faux halal déjà vendu
Des lasagnes non halal au cheval : un scandale européen