Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une centaine d’imams d’Algérie envoyés en France pour Ramadan 2018

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 19 Mars 2018



Une centaine d’imams d’Algérie envoyés en France pour Ramadan 2018
Le Maroc et l'Algérie préparent chaque année leur bataillon d'imams à envoyer vers l'Europe pendant la période du Ramadan afin d'assurer principalement les veillées de prières nocturnes dans des mosquées.

L'Algérie a d'ores et déjà annoncé l'envoi de 150 imams, dont 100 rien que pour la France, a annoncé Mohamed Aissa, ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, lors d'une conférence de presse qui s’est tenue jeudi 15 mars à Alger.

« Nous avons choisi 150 imams, parmi les meilleurs qui ont exprimé le vœu d’aller à l’étranger pour diriger les prières durant le mois sacré de ramadan. La France bénéficiera du plus grand nombre d’imams (100), vu la forte concentration de la communauté algérienne qui y est établie, et les 50 autres seront répartis à travers plusieurs pays, comme l’Allemagne, l’Italie, la Grande-Bretagne, la Belgique et le Canada », a-t-il déclaré à l’issue d’une rencontre avec le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

Ces imams, qualifiés d’« ambassadeurs de la paix », ont été sélectionnés parmi les meilleurs sur la base de leur connaissance de la psalmodie et de leur aptitude à prêcher un islam modéré, selon Mohamed Aissa qui s'est félicité, selon l'APS, que la France « se tourne vers l’expérience algérienne qui forme de bons imams en mesure d’inviter l’entité musulmane française à se mettre au service de leur société, à défendre leur nation et à promouvoir l’Islam de modération », citant l’Institut Al Ghazali de la Grande Mosquée de Paris.

Lire aussi :
Ramadan 2018 : quelles dates pour le début et la fin du jeûne ?
Formation des imams : le challenge des instituts privés de sciences islamiques