Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ramadan : Les palaces parisiens craignent le départ de la clientèle du Moyen-Orient

Rédigé par La Rédaction | Mardi 2 Août 2011



La clientèle du Moyen-Orient représente 15 % des habitués du Plaza Athénée, avenue Montaigne, à Paris. Autant dire que le mois du Ramadan inquiète les directeurs de ces prestigieux hôtels. Leur crainte ? Les richissimes clients vont repartir dans le pays pour passer le mois de jeûne.

Et c’est un manque à gagner pour le milieu. Car si ces touristes sont moins nombreux que les Américains ou les Européens, ils ont aussi un pouvoir d’achat supérieur. A titre d’exemple, François Delahaye, directeur du Plaza Athénée a déclaré pour le mois de juillet : « Je n'ai jamais vu de voitures aussi chères devant le Plaza-Athénée, c'est le Moyen-Orient. » Les chambres du palace se sont arrachées au prix moyen record de 1 150 euros la nuit et le taux de remplissage était de 95 %.

Et le luxe parisien sait comment séduire cette clientèle. Cet été, le Printemps Haussmann avait mis en place des services personnalisés pour leurs clients du Moyen-Orient ,qui représentent 30 % de la clientèle étrangère. Cette manne pour l’industrie du luxe ne se renouvellera pas en août.

Lire aussi :
Arabie Saoudite : femmes au volant, révolution au tournant ?
Moyen-Orient : Des femmes défilent aux côtés des hommes pour réclamer le changement
Moyen-Orient : la présence chrétienne en terre musulmane au cœur du Synode des évêques
L’Arabie Saoudite en débat




Loading