Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Pour Patrick Devedjian (UMP), « la religion musulmane trouve sa place dans la laïcité française »

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 24 Février 2011 à 13:24



Le député UMP a publié une chronique , samedi 19 février, dans laquelle il fustige le prochain débat voulu par l’UMP portant prétendument sur le thème les libertés religieuses en France, alors que d'aucuns s'accordent que c'est sur l'islam, et l'islam seulement, que l'UMP veut focaliser toute l'attention des Français, en prélude à la campagne pour l'élection présidentielle.

Selon M. Devedjian, ce débat serait « inutile et dangereux ». Il étaye ses arguments en commençant par rappeler que « la République française assure la liberté religieuse et renvoie la pratique religieuse à la sphère privée ». Affirmant que ce débat peut « blesser profondément nos concitoyens musulmans », il fonde surtout sa pensée sur les conséquences électorales d’un tel débat : « On lance ce débat en principe pour rallier des électeurs déçus et on déçoit les modérés et les musulmans républicains. »

Le 17 février dernier, le secrétaire d’Etat au Logement, Benoist Apparu avait fait parler de lui, en se déclarant pour « la construction de mosquées » « quitte s'il le faut à ce que l'Etat y participe ». Le président du club 89, un club de réflexion de couleur UMP, qui est à l’origine du débat du 2 avril prochain, appelait ainsi à une réforme de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. L'aménagement de la loi de 1905 permettrait, selon lui, la construction de lieux de culte musulman financés en partie par l'Etat.


Lire aussi :
Débat national sur l'islam : pour Anne Sinclair, Nicolas Sarkozy joue avec le feu
L’UMP veut (encore !) occuper le terrain sur l’islam
Sarkozy, dégage !
Islamophobie, la recette gagnante : Marine Le Pen élue à la tête du FN
La laïcité lepénisée
Nouvelles mosquées de France, miroir de l'évolution sociale des musulmans