Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Paris : 60 % de seringues usagées en moins près de la « salle de shoot »

Rédigé par | Mercredi 22 Mars 2017



Paris : 60 % de seringues usagées en moins près de la « salle de shoot »
Moins de six mois après son lancement, la première salle de « consommation à moindre risque » montre déjà des signes positifs.

La mairie de Paris annonce, mardi 21 mars, que la salle de shoot située dans l’enceinte de l’hôpital Lariboisière dans le 18e arrondissement, a permis une réduction de 60 % du nombre de seringues à ses abords. Bernard Jomier, adjoint au maire en charge de la Santé, affirme qu’ « il y a une baisse importante de la consommation de rue ».

A titre d’exemple, sur la rue Maubeuge, dans le 10e arrondissement, 385 seringues usagées ont été ramassées entre le octobre 2016 et le 15 mars 2017 tandis qu’entre avril et septembre 2016, ce chiffre s’élevait à 1078. Cela correspond à une baisse de 65 %. La salle de shoot, ouverte tous les jours de 13h30 à 20h30, a enregistré 24 200 passages, soit 180 par jour en moyenne d’après la municipalité. Plus de 150 personnes ont été soignées ou orientées vers des traitements de substitution.

Lire aussi :
Salles de shoot : un moindre mal face à la toxicomanie ?





Loading