Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Nigéria : Mohammed Abubakar Bello, le polygame aux 97 femmes, est mort

Rédigé par | Lundi 30 Janvier 2017



Nigéria : Mohammed Abubakar Bello, le polygame aux 97 femmes, est mort
Mohammed Abubakar Bello, l'homme aux 97 épouses, est mort samedi 28 janvier. Agé de 93 ans, cet ancien prédicateur nigérian est décédé à son domicile d’une maladie non dévoilée. Une foule immense s’est rassemblée pour ses funérailles dimanche 29 janvier.

Il s’était rendu célèbre en 2008 dans le monde lorsque les autorités islamiques de la ville de Bida, au Nigéria, lui ont ordonné de se séparer de 82 de ses 86 femmes qu'il avait à l'époque. Les caméras d’Al Jazeera et de la BBC s’étaient alors déplacées pour couvrir le phénomène. Mohammed Abubakar Bello répondait pour sa défense que ses actes sont « divins » : « Je conseille aux gens qui m’attaquent sur le nombre de mes femmes d’arrêter car ces gens mènent une guerre contre Dieu, leur créateur. » Il contestait la décision des cadis en prétextant que le Coran ne prévoit aucune sanction pour les hommes qui épouseraient plus de quatre femmes.

En octobre 2016, des rumeurs faisait déjà état de la mort de Mohammed Abubakar Bello. Il avait alors présenté un démenti et expliqué qu’il allait continuer à se marier et avoir des enfants dont il évaluait le nombre à 185. Le « superpolygame » prétendait avoir épousé 107 femmes. Il aurait divorcé avec dix d’entre elles, ce qui lui faisait un total de 97 épouses. Il se serait donc marié avec 11 femmes depuis 2008, sans que les autorités locales ne sanctionnent Mohammed Abubakar Bello.





Loading