Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Mosquée des Bois-Blancs : le pourvoi en cassation de la Métropole de Lille rejeté

Rédigé par | Mercredi 21 Avril 2021 à 15:40

           


© Mosquée Omar Ibn Al Khattab aux Bois-Blancs
© Mosquée Omar Ibn Al Khattab aux Bois-Blancs
A Lille, le bras de fer entre la Métropole de Lille et la mosquée des Bois-Blancs tourne à l'avantage de la seconde. Alors que les responsables de l'association des Compagnons de la paix, gestionnaire de la mosquée Omar ibn Al-Khattab, avaient trouvé un terrain où déménager en remplacement de l'espace d’à peine 60 mètres carrés qu'elle occupe actuellement, le bailleur Vilogia avaient préempté à la dernière minute l'espace à l'initiative de la MEL afin de construire des logements sociaux. Une décision jugée injuste par l’association qui avait, en conséquence, saisi le tribunal administratif de Lille.

Les juges avaient alors décidé en octobre 2019 de suspendre la préemption. Si le verdict prononcé par le tribunal n’invalide pas l’achat du terrain par Vilogia, elle les empêche d’engager de nouveaux travaux en attendant un jugement sur le fond. Une situation que la Métropole a tenté de débloquer en saisissant le Conseil d’Etat.

Sans succès, rapporte mercredi 21 avril La Voix du Nord, puisque la haute juridiction administrative est allé dans le sens des conclusions rendues par le rapporteur public fin mars, qui avait estimé que la MEL n'est pas légitime pour former un pourvoi en cassation contre l'ordonnance attaquée. Seul le bailleur peut agir.

La mosquée des Bois-Blancs a été inaugurée en 2016. Aujourd’hui, les fidèles espèrent encore pouvoir agrandir leur lieu de culte qui ne peut, pour le moment, accueillir qu’une centaine de personnes en temps normal.

Lire aussi :
Pourquoi la ville de Strasbourg ne versera pas de subvention à la mosquée Eyyub Sultan