Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mosquée de Poitiers : trois nouvelles mises en examen

Rédigé par La Rédaction | Lundi 7 Juillet 2014



Trois militants d’extrême droite ont été mis en examen, vendredi 4 juillet, pour avoir occupé la mosquée de Poitiers en octobre 2012, portant ainsi le nombre de personnes mises en examen dans cette affaire à sept.

Le président et le porte-parole de Génération identitaire sont désormais passibles de poursuites, au même titre que le groupuscule d’extrême droite en tant que personne morale.

Damien Rieu, le porte-parole de Génération identitaire, a été mis en examen vendredi pour « dégradation et vol en réunion (portant sur des tapis de prière), organisation illicite de manifestation publique et incitation à la haine raciale », a informé le parquet de Poitiers.

Son président, Arnaud Delrieux, n'était pas sur place le jour des faits mais a été mis en examen pour complicité de vols, dégradations et incitation à la haine raciale. Sa mise en examen n’a pas été assortie d'un contrôle judiciaire, contrairement à son porte-parole.

La mosquée de Poitiers est toujours en chantier mais est partiellement utilisée par les fidèles. Un an après l'occupation du lieu de culte, celui-ci a été l'objet d'une nouvelle agression islamophobe en octobre 2013.

Lire aussi :
Poitiers : effractions contre des édifices musulmans
Islamophobie : la mosquée de Poitiers à nouveau la cible
Occupation de la mosquée de Poitiers : un raté des RG
La mosquée de Poitiers fait le plein de visiteurs
Mosquée de Poitiers : Collard veut défendre les identitaires
La mosquée de Poitiers envahie par l’extrême droite islamophobe




Loading