Connectez-vous S'inscrire






Société

Les violences faites aux femmes en France en dix chiffres et deux numéros d'écoute nationaux

Rédigé par | Dimanche 25 Novembre 2018

En parallèle des manifestations des Gilets Jaunes, quelque 80 000 personnes ont manifesté à travers la France – 30 000 à Paris – samedi 24 novembre contre les violences sexistes et sexuelles sous le slogan #NousToutes et #NousAussi, à la veille de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes le 25 novembre. L’occasion ici de rappeler l’urgence de combattre ce fléau qui tue une centaine de femmes chaque année dans l'Hexagone, comme le rappelle les chiffres 2017 de la Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF) que Saphirnews rapporte.



Les violences faites aux femmes en France en dix chiffres et deux numéros d'écoute nationaux
VIOLENCES PHYSIQUES ET SEXUELLES PAR LE CONJOINT OU L'EX

219 000 femmes majeures déclarent avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles par leur conjoint ou ex-conjoint sur une année. Moins d’une victime sur cinq déclare avoir déposé plainte.

Trois femmes sur quatre déclarent subir des faits répétés tandis que huit femmes sur 10 déclarent avoir été également soumises à des atteintes psychologiques et/ou des agressions verbales.

88 % des victimes de violences commises par le partenaire]b enregistrées par les services de police et de gendarmerie sont des femmes.

96 % des personnes condamnées pour des faits de violences entre partenaires sont des hommes.

VIOLS

94 000 femmes majeures déclarent avoir été victimes de viols et/ou de tentatives de viol sur une année, soit environ 257 femmes violées chaque jour. Neuf victimes sur 10 connaissent l’agresseur mais seule une victime sur 10 déclare avoir déposé plainte.

Depuis le mois d’octobre 2017 et le début du mouvement #MeToo, le nombre de victimes de violences sexuelles connues des forces de sécurité sur une année a augmenté de 23 %.

86 % des victimes de violences sexuelles enregistrées par les services de police et de gendarmerie sont des femmes.

99 % des personnes condamnées pour violences sexuelles sont des hommes.

VIOLENCES SUIVIS DE LA MORT

109 femmes ont été tués par leur partenaire ou leur ex en 2017 (123 en 2016), soit une femme tous les trois jours.

25 enfants mineurs sont décédés en 2016, tués par un de leurs parents dans un contexte de violences au sein du couple.

NUMEROS D'ECOUTE

Le 39 19, appelé « Violences Femmes info », est le numéro d’écoute national destiné, depuis son ouverture en 2014, aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. L’appel est anonyme et gratuit, aussi bien en métropole qu’en Outre-mer, 7 jours sur 7, de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedi, dimanche et jours fériés.

Le 0 800 05 95 95, appelé « SOS Viols Femmes Informations », est un numéro d’écoute nationale également, destiné cette fois plus spécifiquement aux femmes victimes de viol ou d’agressions sexuelles, à leur entourage et aux professionnels concernés. L’appel est anonyme et gratuit du lundi au vendredi de 10h à 19h.

Lire aussi :
« Tu seras un homme, mon fils » : la lutte contre les violences faites aux femmes est aussi l'affaire des hommes
Violences contre les femmes : l’Europe en rien épargnée, carton rouge pour la France
Utiliser l’islam pour en finir avec la violence faite aux femmes


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur