Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les tenues des femmes dans le monde musulman passées en revue

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 9 Janvier 2014



Quelle est la tenue la plus appropriée pour les femmes en public ? C’est à cette question que les participants à une étude de l'Institut pour les recherches sociales de l'université du Michigan, provenant de sept pays à majorité musulmane (Tunisie, Egypte, Turquie, Irak, Liban, Arabie Saoudite et Pakistan) ont répondu. Parmi les six tenues que les 21 143 sondés - répartis à égalité entre hommes et femmes - se sont vus proposés en image, le voile classique (hijab), qui ne recouvre pas le visage mais cache entièrement les cheveux et les oreilles, est celui qui remporte le plus d’adhésion.

Ainsi, 44 % des sondés ont jugé que le hijab est la tenue la plus appropriée pour les femmes. En haut du tableau édité cette semaine par le Pew Research Center, figurent la Tunisie (57 %), l’Egypte (52 %), la Turquie (46 %) et l’Irak (44 %). La tenue 3, très portée par les femmes d’obédience chiite dans le Moyen-Orient, remporte 32 % des suffrages en Iraq et 31 % au Pakistan. Quant la tenue 5 dont le voile laisse entrevoir des mèches de cheveux, c’est surtout en Tunisie qu’elle est citée comme la plus appropriée (23 %).


Les tenues des femmes dans le monde musulman passées en revue
A l’inverse, le non-port du voile est jugé comme la tenue la plus appropriée par 32 % en Turquie et 49 % au Liban, pays où le caractère multiconfessionnel du pays est très marqué. Notons aussi que 15 % des Tunisiens désignent également le non-port du hijab comme la plus appropriée. Dans ce même pays, 56 % des sondés estiment que c’est à la femme de choisir sa tenue, contre 52 % en Turquie, 49 % au Liban et même 47 % en Arabie Saoudite, là même où le port du voile est obligatoire dans les rues.

En revanche, la burqa, tenue portée en Afghanistan, est impopulaire. Même pour le niqab, tenue laissant souvent entrevoir les yeux, sauf en Arabie Saoudite et au Pakistan où il remporte respectivement 63 % et 32 % des suffrages. Ils sont seulement 14 % en Egypte et 22 % au Pakistan à penser ainsi. A chaque pays, son contexte socio-culturel et ses pratiques. Autant de données qui présentent les populations musulmanes dans toute leur diversité.

Lire aussi :
Islam : les bigots et la femme
Les femmes voilées ultra fashion font débat aux Etats-Unis
La lutte des femmes commence en terres d’Islam
« L’islam et la femme » : abattre les clichés
« Muslima », la diversité des femmes musulmanes s’expose sur le Web
Les musulmans pour la liberté religieuse, inquiets de l’extrémisme
Le monde musulman, dans toute sa diversité