Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Les mèches rebelles

Minute de sens

Rédigé par Hamza Braiki | Vendredi 9 Octobre 2015



Les mèches rebelles
Aucun masque capillaire ne couvrira complètement les rides, ni les cheveux gris. Tout comme le masque des caractères rayonne en fonction de son épaisseur, de sa densité.

Car s’il convient d’embellir ses qualités à la racine, au cœur, dans les pensées, il est tout autant logique de montrer au monde l’abondante tignasse de nos vertus. Des vertus diverses et profitables qui se démultiplient autant que les cheveux, et que chacun s’active à soigner par le démêlant des intentions, la laque de l’amour et le gel du bonheur.

Nous vivons tous dans un salon de beauté géant, dans lequel les apparences sont sublimées et les défauts, maquillés. Un lieu de bavardage qui ne laisse aucune chance aux cheveux sur la langue tout en laissant pousser celui de la main. Un monde irréel qui écarte les défectueux et honore des êtres dont l’aspect trop travaillé ne tient qu’à un cheveux.

Il nous incombe de nous ressaisir, de renaître, voire de nous raser comme un pèlerin, de supprimer nos mèches rebelles. Peut-être, Dieu nous couronnera le Jour qui verra les cheveux blanchir. Peut-être rejoindrons-nous l’honorable coiffeuse égyptienne. Peut-être nous restera-t-il en héritage autant de mots, de maux soignés, de larmes versées que de cheveux qui séjournèrent sur nos cranes velus.

****
Par Hamza Braiki, coiffeur… de cœur.