Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Economie

Les dessous du halal : Herta, porc détecté, production arrêtée

Rédigé par Pauline Compan (avec Huê Trinh Nguyên) | Vendredi 21 Janvier 2011

De l’ADN de porc dans les Knacki de volaille halal Herta ! Les résultats d’un laboratoire d’analyse publiés par le site debat-halal a provoqué un petit séisme chez les consommateurs musulmans. Du côté de chez Nestlé, propriétaire de la marque Herta, on avoue à Saphirnews avoir suspendu la production des fameuses saucisses, dans l’attente des résultats d’une « enquête interne ».



Les dessous du halal : Herta, porc détecté, production arrêtée
Il y a des traces d’ADN de porc dans les Knacki de volaille halal Herta. C’est ce qu’a révélé le site debat-halal.fr , mardi 17 janvier.

« La seule certitude est que l’échantillon analysé contenait au moins 0,01 % d’ADN de porc », nous explique Faycal Bellatif, directeur marketing de la division alimentaire d’Eurofins, le laboratoire qui a réalisé l’analyse du produit Herta envoyé par debat-halal. Tout un chacun peut, en effet, y envoyer n’importe quel produit pour en connaître la composition. Pour la modique somme de 150 € HT.

« L’analyse qui nous a été demandée est uniquement qualitative », précise M. Bellatif à Saphirnews. Elle n’a donc pas vocation à quantifier la proportion exacte de l’ADN incriminée. Le but est simplement de « détecter une présence ». Or cette détection n’est possible qu’à partir du seuil de 0,01 %.

Sur l’échantillon de 660 grammes de produit Herta analysé, la part d’ADN porcine s’élève donc à plus de 0,01 %, mais rien n’indique la quantité de porc exacte que contiendraient les saucisses incriminées. « L’étude demandée n’était pas quantitative. Si le taux d’ADN de porc avait été inférieur à 0,01 %, l’étude qualitative aurait été négative, mais cela n’aurait pas signifié pour autant que l’échantillon ne contenait absolument pas de porc… »

La chaîne de production halal Herta immobilisée

Chez Nestlé, géant de l’agroalimentaire et propriétaire de la marque Herta, une cellule de crise semble avoir été mise en place, le service consommateurs ayant été assailli de questions de clients outrés par la présence de porc dans les Knacki.

« La production est pour le moment suspendue et nous effectuons des analyses fines dans notre chaîne de production », déclare Valérie Berrebi, responsable du service de communication de Nestlé, jointe par Saphirnews. « Nous voulons assurer aux consommateurs que Herta accorde la plus grande importance à ses produits halal, une enquête est en cours et nous espérons des résultats rapides. »

Le mauvais buzz a en effet de quoi donner du souci à la marque. Premier produit halal du groupe lancé en avril 2008, la Knacki × 10 totalisait 500 tonnes en 2009, rejointe rapidement par toute une déclinaison : Knacki × 6 en avril 2009 ; hot-dog Knacki en juin 2009 ; Knacki × 20 en avril 2010 ; Knacki max en août 2010… « Début 2010, nous en étions à + 135 % en volume pour toutes nos ventes halal depuis juin 2009. Nous représentons aujourd’hui 11,7 % de part de marché dans la charcuterie halal. Et nous tablons sur une croissance 2011 à + 40 % », pronostiquait Suzanne Manet, directrice marketing de Herta, interviewée par Saphirnews en juin dernier.

Mais quelles sont les conditions exactes de fabrication des produits halal chez Herta ? Non-réponse : « Nos procédés de production sont confidentiels », rappelle Mme Berrebi, du service communication. Impossible de savoir si les produits halal sont fabriqués sur la même chaîne que les produits conventionnels du groupe. L’industriel renvoie joliment à son organisme certificateur : « Nous respectons le système de fabrication mis en place et validé par la Grande Mosquée de Paris », tout en indiquant que « quatre contrôleurs de la Grande Mosquée de Paris » travaillent pour Herta.

La Grande Mosquée de Paris (GMP), plusieurs fois mise sur la sellette , a d’ailleurs récemment réagi contre la « campagne sans fondements et ignominieuse » dont elle serait l’objet, laquelle « met en cause la certification halal de l’Institut musulman de la Mosquée de Paris accordée à des groupes de l’industrie agroalimentaire ».

« Nous rappelons à tous les consommateurs musulmans que l’Institut musulman de la Mosquée de Paris est un organisme de certification halal depuis sa fondation en 1926 et mondialement reconnu, qui assure un contrôle strict de l’ensemble de la traçabilité de tous les produits portant son logo », assure le communiqué de la GMP en date du 18 janvier. « Cette certification s’effectue sur une base religieuse rigoureuse, conforme aux standards halal internationaux, tels qu’ils sont appliqués et validés par l’ensemble des organismes de certification des pays musulmans, tel que l’Arabie saoudite. » Un message qui ne saurait rassurer pleinement les consommateurs…

Le site debat-halal lié à un industriel

Le 0,01 % d’ADN de porc, c’est cela qui a compté pour les consommateurs. Contacté par Saphirnews, l’administrateur du site debat-halal.fr assure que son « objectif est d’informer le plus grand nombre au sein de la communauté musulmane sur ce qu’ils mettent dans leur assiette ». La publication de ce rapport d’analyse a généré un trafic important et beaucoup de commentaires sur ce jeune site. Cela devrait continuer, espère l’administrateur – qui n’a pas voulu décliner son patronyme exact et se fait appeler Fahti.

Debat-halal annonce disposer d’« une douzaine d’analyses ADN de produits vendus sur le marché du halal, des produits issus de marques différentes ». Les résultats (incriminants) devraient être mis en ligne progressivement au cours des semaines qui viennent.

Affirmant que debat-halal n’est ni une entreprise ni même une association de défense de consommateurs, son « administrateur et rédacteur en chef » comme il se définit lui-même se contente de nous expliquer son « écœurement » par rapport au marché du halal, qu’il a « intégré depuis trois ans ». « Les vrais spécialistes du halal restent les théologiens musulmans, dont leurs propos seront mis en ligne très prochainement. Pour ma part, je me limite à la signification simple du mot licite et de l’illicite (halal/haram). Lorsqu’il s’agit de démontrer que certains produits contiennent des matières porcines ou qu’il s’agit d’étourdissement avant abattage ou abattage mécanique, nous l’expliquons et le dénonçons dans un contexte général du halal/haram. »

Une intention louable si l’initiative avait été le fait de consommateurs eux-mêmes. Or il n’en est rien. Le nom de domaine debat-halal.fr appartient à la société Baker Finance , basée à Nantes. Il s’agit d’une PME qui commercialise des produits halal sous les noms de Baker Viandes et de Halaland . Une implication étroite qui relativise le caractère prétendument philanthropique des révélations du site.








Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

56.Posté par avocat le 22/03/2012 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant pis pour la grande distribution, ils auraient du être plus vigilent, c’est impardonnable ! Les musulmans achèteront peut-être comme je l’ai toujours fait, leurs viandes à la boucherie de leur quartier qui sera surement pas plus chère et meilleur !!

55.Posté par HH le 01/02/2011 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Ysé
Eh bien je dirai que "indigné" est peut-être un peu fort tout comme dire qu'ils "risquent" de manger halal. Car que risquent-ils précisément? Est-ce plus risqué que de manger une pomme halal? ou du pain halal? Qu'ils mangent pourtant tout les jours!
Et puis, sachant que 70% des produits certifiés halal ne le sont pas réellement, les 70% qui se retrouvent dans le circuit classique se base sur les 30% restant ou s'agit-il des mêmes qui ne sont pas réellement halal?
Je veux bien être indigné s'il y a une raison pour, mais là ce serait un peu tiré par les cheveux, juste pour faire chier quoi.

Le meilleur pour la fin, dites-moi simplement comment on s'aperçoit que l'on mange halal à son insu? Cela m'intéresse beaucoup. Et sur quelle base cela pourrai donner droit à un procès?

54.Posté par Ysé le 31/01/2011 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour hh 55

seriez-vous aussi indigné d'apprendre que tous ceux qui ne sont pas musulmans risquent de manger hallal sans le savoir, puisque 7O % d'une bête tuée au nom de l'islam se retrouve dans le circuit classique ?....

Ou votre indignation n'est-elle valable que dans un sens ?...

Pensez-vous que lorsqu'un consommateur s'aperçoit qu'il a mangé hallal à son insu, il est en droit d'intenter un procès à l'entreprise concernée ??...

53.Posté par HH le 30/01/2011 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Ben
Je ne juge personne, encore moins sur le plan religieux! Je ne fait que relever le paradoxe de ces propos car j'essai de me renseigner plutôt que de répondre n'imorte quoi comme la mojorité des compmentaires du genre "ça ne tue pas".
En l'occurrence il dit qu'il est musulman, c'est à dire qu'il se soumet à la volonté de Dieu (ou Allah selon les point de vue) et dans la même phrase il dit que certains chipottent pour rien en voulant suivre ce comandement soit parce que c'est peu, soit parce qu'il y a plus grave. Je n'ai pas personnelllement la connaissance de telles exceptions mais il pourrait surement éclairer certain de son savoir.

@Hassan
C'est un choix de prendre pour refferrence les gens qui font pire et de se dire qu'on a de la marge ou que l'on ne risque rien. Mais ce n'est pas la logique. La raison voudrait de prendre pour referrence ce qu'il y a de mieux.
En tout cas ce n'est pas moi qui est affirmé être musulman puis dire que le débat n'est pas religieux. D'ailleurs il n'st pas plus politique mais il est légal. Oui car il n'est légal de mettre de fausses information sur un produit et de ce point de vue, halal ou pas, n'importe quel consomateur devrait s'en indigné.

52.Posté par Hassan le 28/01/2011 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parce que j'en ai vu des musulmans, qui font des jeux pas possible pour manger vraiment hallal et vont boire de l'alcool le samedi soir, ou te dises que tu es pas un bon musulman pour telle ou telle chose alors qu'eux même ne prient pas. ça va les leçons de morales ou les fausses polémiques, ici le débat n'est pas religieux, il est politique. Ceux qui on fait un drame pour si peu, le font uniquement pour mettre de l'huile sur le feu.
Il est interdit aux musulmans de manger du porc en tout état de conscience, pas d'en manger sans le savoir !

51.Posté par Ben le 28/01/2011 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kiki,

Savez-vous ai moins pourquoi vous ne "devez" pas manger de porc???
Je suis sûr que non...


50.Posté par kiki le 28/01/2011 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout a fait d accord avec toi hh on ne doit pas manger de porc . un point c est tout , n acheter plus de viande soit disant hallal au supermarché, la viande est tellement meilleure a la boucherie du coin.

49.Posté par littlewalter le 28/01/2011 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un peu de cochon ( des traces ... ) ça n'a jamais tué personne, mème pas un musulman !!!

Encore un exemple de radicalisation, les musulmans ne seront pas punis par Allah quand ils se presenterons après avoir ingurgité, sans le savoir, du bon cochon....

48.Posté par Ben le 28/01/2011 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour HH,
alors pour vous Hassan n'est donc pas un "vrai" Musulman???
Tout ça parce qu'il n'est pas de votre avis ou n'a pas la même interprétation du Coran que vous!
Dites-moi, ce sont bien les Musulmans qui prônent la tolérance et l'ouverture d'esprit non?
C'est raté sur ce coup!
Bravo à Salamalikoum et Hassan qui eux, savent relativiser et ne pas prendre les choses au pied de la lettre. Et pourtant, je suis sûr qu'ils ne renient en rien leur religion et que ce ne sont pas comme vous le dîtes, des "soi-disant musulman".
On y gagnerait à entendre davantage de gens comme eux!

47.Posté par kiki le 28/01/2011 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De la volaille en saucisse.
Du porc dans la volaille.
Tout ça pris dans le processus industriel (conservateur, colorant, etc...) cela semble bien dérisoire.
Effectivement c'est un drame, le drame de bouffer de la merde.

46.Posté par HH le 28/01/2011 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Hassan
Cela me fait bien rire quand des soit disant musulmans viennent eux même contredire leur religion!
Pas de porc = pas de porc! 0,01% ou 50% ou 100% c'est niet!
Le pourquoi de l'interdiction est une autre histoire.

45.Posté par Hassan le 28/01/2011 03:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis musulman et je trouve que certains chipotent beaucoup pour pas grand chose. 0,01 % c'est absolument rien, il y a plus grave dans la vie.

44.Posté par M. Gilles le 28/01/2011 03:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si on lit bien l'article, il révèle que les saucisses contiennent > 0,01% de porc, soit 0,02, 10, 50 ou 100% de porc.
Qu'on soit musulman ou pas, boycottez toute nourriture industrielle. Entre les 10% d'huile de moteur autorisée dans l'UE, l'aspartame cancérigène, les persticides, l'ensemble des molécules non testées sur l'espèce humaine, je me demande sincèrement si les gens veulent cautionner leur propre mort ? N'essayez même pas de discuter avec les industriels, ils vous enverront des bons de réduction pour toute réponse. Agissez avec le porte monnaie. Si tout le monde le fait, de telles compagnies se casseront la gueule.

43.Posté par CONSOMMMATEUR le 27/01/2011 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que ce soit sans cochon ou autre : sans ogm, sans gluten, sans fruit à coque.. l'industrie agro-alimentaire se fiche de nous.
ce n'est pas nouveau.
.. des poulets élevés avec des farines animales contenant du porc nourri aux ogm ?? voilà qui n'étonnera personne !
même les poissons bouffent des anti biotiques.. et on demande aux consommateur Français, sécu oblige, d'en prendre moins !!
il est temps de surveiller les agro-alimentaires !

42.Posté par laic le 27/01/2011 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
0,01 %...... suffit que le poulet est bouffé des granulés a base de viande....

1 2 3 4