Connectez-vous S'inscrire






Economie

Contre la crise des éleveurs, Gourault lance sa marque halal en viande bovine

Du halal de haut de gamme, les consommateurs en veulent

Rédigé par Leïla Belghiti | Vendredi 9 Juillet 2010

Le halal de premier choix arrive bientôt dans les rayons. Un pas de plus dans l'industrie du halal-jackpot. Géo et Gourault veulent en être les précurseurs : ils préparent le lancement de leur marque halal en viande bovine, en septembre prochain, et prévoient même de lancer un « Label rouge » et du « halal bio ».



110 bovins sont abattus chaque semaine selon le rite musulman chez la société Gourault, spécialisée en viande de haut de gamme.
110 bovins sont abattus chaque semaine selon le rite musulman chez la société Gourault, spécialisée en viande de haut de gamme.
L'heure n'est plus au « halal, tout simplement ». Les musulmans, ont, semble-t-il, hâte de voir leurs rayons garnis de spécialités de charcuterie, à l'instar des rayons non halal voisins. Et de pouvoir choisir entre les marques, les qualités.

Le Groupement des éleveurs de l'Ouest (Géo) a senti le filon. Une de ses filiales, la société Gourault, à Blois, en Région Centre, compte lancer dès la rentrée sa marque halal en viande bovine. Du haut de gamme. « Nous souhaitons nous distinguer de ce que font les autres abattoirs et monter le niveau de la qualité des produits qui sont commercialisés en halal », nous explique Najib Khaled, directeur commercial de l'entreprise.

« Nous vendrons aussi du halal Label rouge, du halal bio », annonce Guillaume Helloco, directeur de Gourault, lors d'une assemblée générale.

Rattraper la crise des éleveurs par le halal

Le haut de gamme, l'entreprise presque centenaire en a fait son fer de lance, la réputation du « Bœuf du Contancie » ou de son « Bœuf blond d'Aquitaine Label rouge » n'est plus à refaire.

Mais de voir la consommation en viande baisser de 10 % chaque année en France et en Europe, cela ne réjouit guère l'entreprise, qui trouve solution en le halal. Et pour cause, la consommation en viande chez les populations musulmanes d'origine maghrébine ne connaît pas de décroissance, elle se situe aux alentours de 110 kilos de consommation annuelle par personne contre 80 kilos chez le consommateur non musulman.

L'expérience du halal, Gourault semble l'avoir acquise, depuis près de vingt ans qu'elle investit dans ce marché en commercialisant chaque semaine 110 bovins abattus selon le rite musulman, certifiés par AVS (A votre service) : « Deux personnes d'AVS sont présentes en permanence pour surveiller la chaîne de production halal », assure le directeur commercial.

Ce secteur d'activité représente aujourd'hui 70 % de la part de marché de la société, qui emploie 80 salariés. Grâce au halal, Gourault affiche le chiffre d'affaires honorable de 37 millions d'euros pour l'année 2009, avec un taux de croissance de 10 à 15 % par an.

Intégrer la grande distribution

« Nous commercialisons dans toute la France, et surtout dans la région Vendée et Centre parce que nous sommes basés à Blois », « c'est à une heure et demie de Paris », note M. Khaled.

Mais les produits carnés de Gourault veulent gagner d'autres terrains : le lancement de la marque halal à la rentrée leur permettra enfin de s'insérer dans la grande distribution. C'est que le chiffre d'affaires du halal en France représenterait cette année quelque 5,5 milliards de chiffre d'affaires pour 5 à 6 millions de consommateurs de culture musulmane. Difficile, donc, de passer à côté.

La communication audiovisuelle ou par voie d'affichage publicitaire attend le lancement de la marque, pour, dès lors, plonger dans un secteur rudement concurrentiel, ou des groupes tels que LDC, qui se revendique numéro un français de la volaille (qui comprend, entre autres, les marques Loué, Marie, Le Gaulois), a désormais sa gamme de charcuterie Réghalal ; Nestlé, ses saucisses halal emballées par Herta et Maggi ; Fleury Michon, sa gamme de charcuterie de volaille halal, Wassila, Zakia Halal... des marques qui n'hésitent plus à s'afficher pleinement.

Dernière en date, la publicité en grand format de Réghalal, lancée en ce début de semaine. Un choc visuel aussi bien pour les consommateurs que pour les concurrents... « On ne lésinera pas sur les moyens », assure le directeur commercial de Gourault, Najib Khaled, prêt à relever le challenge.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu