Connectez-vous S'inscrire






Société

Leila Ghanem, une femme palestinienne au pouvoir

Spécial #8Mars

Rédigé par | Samedi 10 Mars 2018

Elles sont originaires du Soudan, de la Tunisie, de la Somalie, de la Russie ou sont nées et vivent en Finlande, au Canada, aux États-Unis, en Allemagne, en Palestine et en Grande-Bretagne… Leurs identités sont multiples. Mais elles ont pour points communs d’être éprises de justice et d’œuvrer, souvent dans l'ombre, pour le bien commun comme pour l’intégration professionnelle, sociale et politique des femmes dans leurs sociétés. Elles sont des héroïnes au quotidien. Direction la Palestine à la rencontre de Leila Ghanem.



Leila Ghanem, une femme palestinienne au pouvoir
RAMALLAH. – Dans un monde dominé majoritairement par des hommes en Palestine comme dans le monde entier, Leila Ghanem est une figure incontournable des femmes qui comptent en politique. Première femme et unique gouverneure en Palestine, elle est en charge de Ramallah et de la commune limitrophe d’Al Bireh, capitale administrative provisoire d’un Etat que les Palestiniens continuent d’espérer depuis le début de la Nakba en 1948.

Avant elle, on avait connu Leila Shahid qui avait su porter les revendications des Palestiniens en français. Avant elle, on avait vu la force et l’abnégation de Fadwa Barghouti qui, malgré la condamnation à vie dans les geôles israélienne de son mari Marwan Barghouti, continuait de porter le combat de celui qui est souvent comparé à Nelson Mandela.

Pour les Palestiniennes et Palestiniens, Leila Ghanem est connue pour ne jamais dire non à quiconque frappe à sa porte pour de l’aide. Depuis 2010, nommée gouverneure à l’age de 35 ans, Leila Ghanem est partout chez les familles de prisonniers palestiniens, dans la rue, au plus proche de la population à Ramallah et à Jérusalem. C’est cette proximité et cet dévouement qui font qu’elle est aimée, respectée des Palestiniennes et Palestiniens.

Leila Ghanem est un rappel de ce que devrait être un homme ou femme politique : un individu au service des autres.

Lire aussi :
Dossier Femmes engagés
8 Mars et droits des femmes : ce que Saphirnews propose en mars


Samia Hathroubi
Ancienne professeure d'Histoire-Géographie dans le 9-3 après des études d'Histoire sur les débuts... En savoir plus sur cet auteur