Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le FN dit non au voile dans les transports en commun

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 29 Mars 2012



Marine Le Pen a réitéré, mercredi 28 mars, sa volonté d’interdire les tenues religieuses comme le voile pour les usagers des transports en commun au nom de la laïcité.

« A partir du moment où on demande aux agents des services publics de ne pas avoir de tenues religieuses, sauf évidemment pour les religieux eux-mêmes, il faut que les usagers se plient à cette obligation », a déclaré la candidate du Front national à la présidentielle.

Selon elle, « la multiplication des voiles, la multiplication des burqas et leur insertion dans le service public est choquante pour les Français ». Marine Le Pen considère notamment que la multiplication des signes religieux « sur le territoire » est « une forme de provocation à l'égard de la France ».« Nous sommes un pays laïque, il faut appliquer la laïcité », a-t-elle insisté.

Son interprétation de la laïcité est très coercitive à l'égard des musulmans. Adepte de la surenchère, l’UMP, qui tend une oreille attentive au FN, reprendra-t-elle aussi cette proposition à son compte ? Les musulmans de France sont inquiets de la montée de l'islamophobie et de l'intolérance à leur égard.

Lire aussi :
Islamophobie latente : un nouveau « délit de jupe longue » dans le Val-d'Oise
Les actes anti-musulmans en hausse, l’intolérance aussi
A Marseille, une mairie interdit le port du voile lors des mariages
Islamophobie : la femme musulmane au cœur du conflit
Jean Baubérot : « La nouvelle laïcité atrophie les libertés individuelles »
Dounia Bouzar : « Sortir de l’amalgame "être laïc, c’est être athée" »
Émile Poulat : « Il y a la laïcité dans les textes et la laïcité dans les têtes ! »