Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss

Religions

29e RAMF de l'UOIF : six personnalités musulmanes interdites d’entrée en France, la venue de Ramadan regrettée

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Jeudi 29 Mars 2012

           

Plusieurs personnalités musulmanes, invitées en avril à la 29e Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF) par l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), ont été interdites d’entrée sur le territoire français, ont annoncé les autorités jeudi 29 mars. Ils sont accusés de tenir des positions et des propos « qui appellent à la haine et à la violence ».



Les quatre personnalités invitées par l'UOIF et interdites en France: Ayed Bin Abdallah Al-Qarni (en haut à g.), Safwat Al-Hijazi (en haut à dr.), Abdallah Basfar (en bas à g.) et Akrima Sabri (en bas à dr.)
Les quatre personnalités invitées par l'UOIF et interdites en France: Ayed Bin Abdallah Al-Qarni (en haut à g.), Safwat Al-Hijazi (en haut à dr.), Abdallah Basfar (en bas à g.) et Akrima Sabri (en bas à dr.)
L'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) devait rencontrer le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, dans l'après-midi du jeudi 29 mars. Mais avant même la réunion, un communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et des Affaires étrangères a annoncé l'interdiction d'entrée sur le territoire français de quatre personnalités musulmanes invitées par l'organisation pour le Salon du Bourget 2012.

« A la demande du président de la République, Nicolas Sarkozy, le gouvernement a décidé d'interdire l'entrée sur le territoire français de quatre personnalités étrangères invitées au congrès de l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) qui se tiendra au Bourget du 6 au 9 avril 2012 », selon le communiqué.

Il s’agit de l'ex-grand mufti de Palestine Akrima Sabri, le théologien saoudien Ayed Bin Abdallah Al-Qarni, l'imam égyptien Safwat Al-Hijazi et le grand récitateur du Coran Abdallah Basfar. Ces quatre noms s'ajoutent à ceux de Yusuf Al-Qaradawi et de Mahmoud Al-Masri qui ont « renoncé à venir » selon les autorités.

« Les positions et les propos tenus par ces personnes qui appellent à la haine et à la violence portent gravement atteinte aux principes de la République et, dans le contexte actuel, représentent un fort risque de troubles à l’ordre public », explique le communiqué.

« Le gouvernement protège la liberté de tous les cultes et est attaché à ce que les musulmans de France puissent vivre librement leur foi. Le gouvernement est en outre attaché à la liberté d’expression, droit fondamental garanti par la Constitution », s’attache-t-on à faire savoir, avant d’ajouter qu’à l’heure où « la France est frappée par des extrémistes qui l’attaquent au nom d’idéologies ou de croyances dévoyées, il est capital que ces libertés s’exercent dans le cadre de la loi et dans le respect des valeurs fondamentales qui sont les nôtres : les droits de l’homme, l’égalité entre les hommes et les femmes, la laïcité, le respect des religions et des opinions des autres, le refus des communautarismes ».

Le ministère regrette la présence de Tariq Ramadan

Les ministères « regrettent » par ailleurs l'invitation lancée par l'UOIF de l'intellectuel suisse Tariq Ramadan, « dont les positions et les propos sont contraires à l’esprit républicain, ce qui ne rend pas service aux musulmans de France ».

Quant à Rached Ghannouchi, leader du parti tunisien Ennahdha au pouvoir, il n’a pas été cité. La sauvegarde des relations diplomatiques entre la France et la Tunisie n'est pas étrangère à cette décision.

Ces annonces ont pris de court l'UOIF et sonnent comme un terrible aveu de faiblesse pour l'institution. Les tueries de Toulouse ne lui auront laissé aucune marge de manœuvre. Le programme du Salon du Bourget comptera plusieurs intervenants en moins.






Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Mustapha le 29/03/2012 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam
Là ça devient n'importe quoi!

2.Posté par jeanne le 29/03/2012 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprend pas ces interdictions, cela fait plusieurs années que je participe à la RAMF, et de mémoire je n'ai jamais entendu ces hommes avoir un discours attisant la haine et la violence. Bien au contraire, je pense donc qu'il ne faut pas tout mélanger et prendre encore une fois les musulmans en otage pour des faits (la tuerie de Toulouse) qui n'ont rien avoir avec l'islam.
Quant à Mr Ramadan, il a dit haut et fort l'année dernière qu'il en avait marre d'avaler des couleuvres et qu'il ne reviendrait plus. Il aurait mieux fait de respecter sa parole plutôt que de se ridiculiser dans sa vidéo avec des excuses bidons.... A bon entendeur.....

3.Posté par Sincerement le 29/03/2012 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam

C'est déprimant !

Les dirigeants de l'UOIF ont une grande part de responsabilité...
Pourquoi ont ils fricotaient avec Nicolas Sarkozy dans les années 2000... Ils ont dévoilé toutes leurs faiblesses et leurs complexes d'infériorité... Il a vu qu'ils sont inoffensifs politiquement...

Ils n'auraient jamais dû rentrer dans le CFCM ... Ils vont continuer à payer ses grosses erreurs...

L'UOIF devraient s'écarter de la politique car ses dirigeants n'ont pas le niveau, n'ont pas la culture politique... Leur façon de faire de la politique doit être d'unir les musulmans, faire des projets pour l'éducation des enfants des musulmans, promouvoir la citoyenneté et l'engagement dans la société...

Arrêter d'essayer de côtoyer ou séduire les hommes politiques... Ils ne devraient même pas les inviter à leur festivités...

4.Posté par Abou Sarah le 29/03/2012 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam,
Cela fait maintenant 29 ans que cette rencontre existe, et c'est maintenant a quelques jour du premier tour des élections présidentiel, que l'on s'aperçoit que les invitées étranges de l'UOIF tiendraient un discours qui ne respecterais pas les valeurs de la République. Le gouvernement prend les électeurs vraiment pour des imbécile.

5.Posté par boukhalfa le 29/03/2012 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
autant interdire le rassemblement, tant qu'on y est out pourquoi pas inviter uniquement Mr Sifaoui.

6.Posté par BEN le 29/03/2012 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les français c'est des hyppocrites a fond ils sont la haine contre tous les musulmans du monde entier
l'annee passé lors de la revolution lybienne.la france a ete le 1 pays a lencé des misiles sans raison.ils sont bombarder la lybie pour leur interèt. l'italie avait anoncer au debut d'arreter la guerre de lybia. par ce qu'il trop de citoyen libien qui son mort. mais la france a frappé j'usqaujourdhuit pour expoloiter le petrole lybien

que ALLAH maudit les kufar français

7.Posté par nanou le 31/03/2012 00:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout ce qui se passe en ce moment c'est pour les élections nous on est que des pions meme ce qui c'est passé à toulouse c'est un coup monté tout le monde le sait mais que faire et aussi on Syrie ils s'on méle ils font pareil qu'en Lybie .Il faut garder la foi.InchAllah.

8.Posté par Orlando le 18/04/2012 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bien Al Qaradawi qui avait déclaré :

"Tout au long de l'histoire, Allah a imposé aux [Juifs] des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu'il leur a fait - et bien qu'ils [les Juifs] aient exagéré les faits -, il a réussi à les remettre à leur place. C'était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans. "

Comment se fait-il qu'il n'ait été arrêté pour incitation à la haine raciale ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Loading



Inscription à la newsletter

En direct de Gaza. Suivez les principaux événements et réactions du jour

Depuis lundi 7 juillet, la bande de Gaza vit sous la peur constante des bombes israéliennes. En plein mois du Ramadan, l'heure est à l'urgence aussi bien humanitaire que politique. Les bilans humain et matériel s’alourdissent d'heure en heure à Gaza. Suivez ici l'évolution des événements à Gaza en temps réel. Retour sur les principaux faits de la semaine.











L'actu vue par Yace