Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La remise en liberté de Tariq Ramadan acceptée

Rédigé par Saphirnews | Jeudi 15 Novembre 2018



La remise en liberté de Tariq Ramadan acceptée
« La mise en liberté de mon père a été acceptée !!!!! Al hamdullilah !!!!! » C’est par ces mots que, Maryam Ramadan a annoncé, jeudi 15 novembre au soir, sur Twitter, la libération de son père, l'islamologue suisse Tariq Ramadan.

Cette décision a été prise à l’issue d’une audience organisée le jour même devant la cour d'appel de Paris en présence de Tariq Ramadan, qui a clamé son innocence face aux accusations de « viols » face aux magistrats, et ce depuis son incarcération en février après sa mise en examen.

Plusieurs demandes de remise en liberté ont été formulées ces derniers mois auprès de la justice, sans qu’aucune ne puisse aboutir. Cette fois, il a obtenu gain de cause après 286 jours de détention.

Tariq Ramadan, dont l'état de santé s'est dégradé durant sa détention, est toutefois soumis au versement d'une caution de 300 000 euros dont 200 000 pour garantir le paiement des amendes et dommages-intérêts, selon l'avocat d'une des plaignantes Me Francis Szpiner. Il doit également remettre son passeport suisse et a interdiction de quitter le territoire français et d'entrer en contact avec les plaignantes et certains témoins. Il devra pointer une fois par semaine au commissariat.

Lire aussi :
Tariq Ramadan reconnaît des relations sexuelles « consenties » avec les premières plaignantes
Affaire Tariq Ramadan : Henda Ayari face à ses propres contradictions
Tariq Ramadan face aux juges : le point sur l'affaire
Pour les juges, Tariq Ramadan est en prison pour prévenir tout risque... de viol

Et aussi :
Affaire Tariq Ramadan : de la nécessité de faire preuve de prudence et de retenue
Affaire Tariq Ramadan : en appeler à la justice en portant haut le combat contre les violences sexuelles