Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La prière du vendredi au Taj Mahal interdite aux touristes et aux non-locaux

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 10 Juillet 2018



La prière du vendredi au Taj Mahal interdite aux touristes et aux non-locaux
A New Dehli, la Cour suprême indienne a annoncé que, pour les prières du vendredi, l’entrée au Taj Mahal ne sera ouverte qu'aux habitants de la ville d’Agra.

Il s’agit, selon la presse indienne, d’une mesure prise « pour assurer la sécurité de la mosquée du Taj Mahal » qui est donc désormais fermée aux touristes mais aussi aux non-locaux indiens chaque vendredi.

La décision a été prise le 24 janvier 2018 par l’administration du district. Elle stipule que seuls les locaux disposant d’une carte d’identité valide et vérifiable peuvent entrer au Taj Mahal pour la prière du vendredi. Une pétition avait été lancée pour contrer cette mesure, conduisant à la saisine de la Cour Suprême dont le verdict a été annoncé lundi 9 juillet.

Selon la haute juridiction, l’inscription du Taj Mahal au Patrimoine mondial de l'humanité et son appartenance au lot des sept merveilles du monde justifient les mesures de protection prises, aussi drastiques soient-elles.

Les autorités du district ont demandé à être informées dans le cas où des étrangers tenteraient d’entrer au Taj Mahal, au nom de la sécurité des lieux.

Lire aussi :
Inde : des musulmans font don d'un terrain pour la construction d’un temple hindou
Inde : pourquoi le Taj Mahal a été retiré des guides touristiques