Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

La liberté religieuse menacée dans le monde, la France épinglée

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 22 Mai 2013



La liberté religieuse des croyants à travers le monde est loin de s’améliorer. C’est le constat fait par le département d’Etat américain qui a publié, lundi 20 mai, son rapport annuel sur la liberté religieuse dans le monde (International Religious Freedom Report) pour l’année 2012.

Les communautés musulmanes et juives dans le monde ont été la cible d'une recrudescence d'actes islamophobes et antisémites l’an dernier, selon le rapport. Tandis que l'islamophobie est encore plus prégnante en Europe et en Asie, le sentiment anti-juif est en hausse dans des pays comme le Venezuela, l'Egypte et l'Iran. Dans ces trois pays, ce racisme est propagé par le « gouvernement, les leaders religieux et les médias », précise le rapport.

Dans d'autres Etats, la liberté des populations se heurte à des gouvernements restreignant la pratique des minorités religieuses. C’est le cas en Birmanie. « Les musulmans de l’Etat de Rakhine (Arakan, ndlr), particulièrement ceux de la minorité ethnique des Rohingyas, continuent à être victime de violence et à faire l’expérience de discriminations juridiques, économiques, éducatives et sociales », note le département d’Etat américain présidé par le secrétaire d'Etat, John Kerry.

Les lois contre le blasphème et l’apostasie dans les pays comme l’Arabie Saoudite et le Pakistan sont également dénoncées. L’année 2012 n’a pas été épargnée par les violences à caractère religieuse comme ce fut le cas au Mali où des groupuscules extrémistes avaient pris le contrôle du nord du pays ces derniers mois.

Malheureusement, l’impunité reste de mise pour les auteurs de crimes religieux dans beaucoup de pays. Le rapport cite notamment l’Egypte,« les autorités réagissent souvent lentement ou avec des mesures insuffisantes lorsque les chrétiens sont attaqués », ce qui crée alors un « climat d’impunité ».

La France n’échappe pas à un triste constat. Dans le chapitre consacré à l’Hexagone, la liste des actes anti-religieuses est longue, notamment celle concernant les actes islamophobes. On retrouve ainsi citées l’agression de deux fidèles âgés à Amiens en mai 2012, l’opposition de la Fédération Française de Football de voir des joueuses porter le hijab, en juillet 2012 ou encore l’occupation de la mosquée de Poitiers par le Bloc identitaire en octobre dernier.

Le département d’Etat revient également sur le rapport d’Amnesty International condamnant notamment la discrimination des musulmanes voilées dans le monde du travail.

En outre, s’il est jugé que « le gouvernement a respecté globalement la liberté religieuse en pratique » et a « fait des efforts pour promouvoir les relations interreligieuses », le rapport fait remarquer que la France continue à appliquer la loi interdisant le port du niqab dans les lieux publics.

La commission américaine sur les libertés religieuses internationales qui a rendu son rapport fin avril est plus sévère vis-à-vis des autorités françaises. Cette commission s’est basée sur de récents événements comme les propos de François Hollande sur une possible loi anti-voile. Ce rapport ne s’est ainsi pas concentré uniquement sur l’année 2012 comme c’est le cas de l’International Religious Freedom Report. A ce rythme, le rapport 2013 du département d’Etat américain devrait être moins glorieux pour le gouvernement français.

Lire aussi :
La France taclée pour sa laïcité agressive contre l'islam
Hollande : une loi anti-voile nécessaire dans les crèches
Loi anti-burqa : la France vivement critiquée par les Etats-Unis
Racisme : alerte à l’islamophobie en Europe, blâme à la France
L'islamophobie en France, une réalité dénoncée par Amnesty International





Loading