Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

La bloggeuse tunisienne Amira Yahyaoui récompensée par la Fondation Chirac

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 21 Novembre 2014



La bloggeuse tunisienne Amira Yahyaoui récompensée par la Fondation Chirac
La Fondation Chirac a récompensé, vendredi 21 novembre, la Tunisienne Amira Yahyaoui, bloggueuse et militante des droits de l’homme, et l’association française Clowns sans frontières, qui agit auprès des populations victimes de guerre. La cérémonie s’est déroulée au musée du Quai Branly, à Paris, en présence de Jacques Chirac, de l’actuel président de la République François Hollande et d’Alain Juppé.

Amira Yahyaoui a reçu le Prix pour la prévention des conflits, « pour son action de prévention d’un embrasement » de la Tunisie après la révolution 2011. Avant l’éclatement du Printemps arabe, la jeune femme écrivait sur des blogs hébergés par des sites d’opposition. Elle s’engage aussi sur les réseaux sociaux et prend part à plusieurs campagnes de cybermobilisation.

Après la chute de Ben Ali, elle crée avec d’autres militants l'organisation Al Bawsala (« la boussole ») qui milite pour la démocratie en Tunisie. Elle informe via le site Internet en temps réel les citoyens des travaux de l’Assemblée nationale constituante.

L’ONG aide aussi au développement des initiatives citoyennes, et a formulé un plaidoyer politique pour la responsabilisation des élus politiques, la défense des droits fondamentaux et des libertés. « La Tunisie est le premier pays où le Printemps arabe est né et il est, hélas, le seul où il s’est accompli », a commenté François Hollande pendant la remise des prix, à deux jours de l'élection présidentielle tunisienne.

Pour sa première édition, le prix Culture pour la paix a été décerné à Clowns sans frontières pour son engagement auprès des populations victimes de la guerre, de la misère ou de l’exclusion. L’association humanitaire et artistique intervient depuis presque 20 ans dans différents pays. Elle propose des spectacles dans des camps de réfugiés, des prisons, des orphelinats ou encore des centres pour enfants des rues, assurés par des artistes professionnels bénévoles.

Lire aussi :
Les Tunisiens de France appelés aux urnes pour élire leur président
Tunisie : pas de démocratie sans transparence !
Jacques Chirac en vacances auprès du roi du Maroc
La Fondation Chirac récompense la « Mère Térésa africaine »
Musée du quai Branly : monument de l'ère Chirac




Loading