Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Fondation de l’islam de France déplore le manifeste contre « l’antisémitisme musulman »

Rédigé par Benjamin Andria | Mardi 24 Avril 2018



La Fondation de l’islam de France déplore le manifeste contre « l’antisémitisme musulman »
Au surlendemain de la publication du manifeste contre « le nouvel antisémitisme », la Fondation de l’islam de France (FIF) a dénoncé, mardi 24 avril, le danger de désigner l’islam comme la cause de l’antisémitisme, « comme si tous les musulmans avaient tété l’antisémitisme avec le lait de leur mère ».

« C’est ce genre de généralisation abusive qui contribue à la montée des tensions dans notre société et à créer un climat de guerre civile », indique-t-elle, tout en signifiant dans le même temps qu’il est « bienvenu au contraire est l’appel aux autorités religieuses musulmanes à contextualiser les versets du Coran appelant au châtiment des juifs, des chrétiens et des musulmans mécréants, les frappant ainsi d’obsolescence ».

L’organisation, présidée par Jean-Pierre Chevènement, a tenu à saluer la tribune des imams parue à l’initiative de Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux.

Lire aussi :
Le plaidoyer apaisé des imams contre l’antisémitisme et la radicalisation
« Antisémitisme musulman » : l'UMF déplore « une méconnaissance manifeste des textes coraniques »
Grande Mosquée de Paris : halte au « procès injuste » d’antisémitisme contre les musulmans