Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'image des « personnes d'origine musulmane » se dégrade en France selon l'IFOP

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 29 Avril 2016



L’institut Ifop a publié, vendredi 29 avril, un sondage sur la perception des Français et des Allemands sur l’islam, commandé par Le Figaro. L’enquête a été menée auprès d’un millier de Français et d'un millier d’Allemands, auprès desquels référence est constamment faite aux musulmans et aux « personnes d'origine musulmane » dans plusieurs questions, faisant réagir plus d'un sur cette expression qui impliquerait l'existence d'une terre d'origine qui n'existe pas, qu'on appellera « musulmanie ».

Le premier constat de l’étude est une dégradation progressive et régulière de l’image des musulmans dans les deux pays. A la question « Diriez-vous que la présence d’une communauté musulmane en France une menace pour l’identité ou un facteur d’enrichissement culturel ? », 47 % des Français sondés répondent qu’il s’agit d’une menace. 19 % estiment qu’il s’agit d’un facteur d’enrichissement et 34 % ni l’un ni l’autre. Même son de cloche du côté des Allemands, à peu de points près.

A la question « Diriez vous qu’aujourd’hui les musulmans et les personnes d’origine musulmane (sic) sont bien intégrés dans la société ? », les Français répondent non à 68 %. La première des causes selon les sondés est le refus d’intégration des musulmans (67 %), loin devant le racisme des habitants du pays (14 %) ou les insuffisances d’actions et de budgets de la part des pouvoirs publics (3 %).

Là où Allemands et Français se distinguent, c’est dans la confiance accordée aux musulmans pour les représenter. 44 % des Français se disent hostile à l’élection d’un maire musulman dans leur commune, contre 27 % du côté germanique. Concernant l’existence de partis politiques ou syndicats se référant à l’islam, 77 % des Français se disent hostile contre 32 % chez les Allemands. La différence se fait également ressentir sur la question du voile. Ils sont 63 % à s’y opposer en France contre 45 % outre-Rhin.

Lire aussi :
Le sondage polémique du JDD qui renforce les clichés
Le sondage consternant du Point à la solde du FN
Baby Loup : France 3 accusée de censurer un sondage (vidéo)
Sur l'islamophobie sondagière