Connectez-vous S'inscrire






Politique

Sadiq Khan en passe de devenir le premier maire musulman de Londres

Rédigé par Samba Doucouré | Vendredi 29 Avril 2016

Sadiq Khan, le candidat du Labour Party, domine largement ses adversaires dans la course à la mairie de Londres. A 45 ans, il déjoue tous les pronostics malgré les tentatives de diabolisation du camp conservateur.



Sadiq Khan, avocat défenseur des droits de l'homme, tout près de devenir le maire de Londres.
Sadiq Khan, avocat défenseur des droits de l'homme, tout près de devenir le maire de Londres.
L’élection municipale de Londres, qui se déroule jeudi 5 mai, pourrait être remporté par le candidat travailliste Sadiq Khan. Ce fils de chauffeur de bus originaire du Pakistan et arrivé au Royaume-Uni à la fin des années 1960 possède aujourd’hui 10 points d’avance sur son principal concurrent Zac Goldsmith, candidat conservateur et fils du milliardaire Jimmy Goldsmith.

L’issue de cette confrontation risque ainsi de faire basculer la mairie du côté du Labour alors qu’elle était dirigé par les conservateurs depuis 2008 avec l'élection de Boris Johnson.

Des tentatives de diabolisation ratées

Cette victoire pourrait advenir malgré la campagne agressive des conservateurs contre Sadiq Khan, en tentant d’assimiler le candidat aux réseaux terroristes. Le Premier ministre James Cameron est sorti de sa réserve pour déplorer que le candidat travailliste s’affiche « encore et encore et encore » auprès de l’imam Sulaiman Ghani qui soutiendrait l’État islamique. « Si nous voulons condamner non seulement l’extrémisme violent mais aussi l’extrémisme qui cherche à justifier la violence sous toute ses formes, il est très important que nous ne soutenions pas ces personnes et n’apparaissions pas à côté d’eux », déclara-t-il.

Les propos du Premier ministre ont été jugés « scandaleux » par le chef du Labour Jeremy Corbyn. Sadiq Khan s’est expliqué au micro de la BBC expliquant qu’il a rencontré à plusieurs reprises des extrémistes dans le cadre de sa fonction d'avocat spécialisé dans la défense des droits de l’homme. « Je regrette si j’ai pu donner l’impression que je souscrivais à leurs propos », a-t-il dit. « Mais j’ai indiqué très clairement que je considérais leurs points de vue comme abjects. »

« Je n’ai jamais cessé de dénoncer les extrémistes de façon très ferme. J’ai même une fatwa contre moi pour mon combat en faveur du mariage homosexuel. C’est difficile. Mais mon expérience, en tant que musulman britannique, est que Londres est la seule ville au monde ou je veux élever mes filles. Et mon histoire est celle de nombre d’immigrés, d’enfants et de petits enfants depuis des milliers d’années », a-t-il assuré.

Manque de pot pour les Tories, l'imam, qui a réfuté les accusations d'extrémisme, a posté une photo de lui aux côtés... de Zac Goldsmith et a affirmé qu'il a été chargé, sept mois plus tôt, d'inciter des musulmans à participer à des événements en faveur des conservateurs. Des points facilement perdus au profit de Sadiq Khan.

Une ascenscion fulgurante

Sadiq Khan a grandi dans la banlieue sud de Londres. Après un engagement dans la lutte contre les discriminations, il s’engage en politique auprès du Labour Party. Il est élu député en 2005 avant d'être nommé secrétaire d'Etat chargé des Communautés en 2008 puis chargé des Transports en 2009 sous le gouvernement de Gordon Brown.

En automne 2015, le travailliste remporte la primaire de son parti à la surprise générale. S’il remporte l’élection municipale jeudi 5 mai, il deviendra le premier maire de confession musulmane de Londres. Une identité religieuse que l'avocat spécialisé dans les droits de l'Homme n'a pas mis en avant lors de sa campagne, au profit d'un parcours personnel et politique très apprécié des Londoniens.

Mise à jour jeudi 5 mai : Sadiq Khan est devenu maire de Londres. Pour en savoir plus.

Lire aussi :
Keith Ellison, premier musulman membre du Congrès
Une survivante musulmane des attentats de Londres alerte sur l’islamophobie
Londres : manif anti-islam et mosquées attaquées après un meurtre « terroriste »
Ibtihaj Muhammad, la première Américaine en hijab à disputer les JO
Kareem Salama : le premier chanteur de Country musulman en France




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu