Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

L’ONU adopte la Journée internationale du vivre ensemble en paix

Rédigé par Association internationale soufie alâwiyya (AISA) | Lundi 11 Décembre 2017

A l’unanimité des 193 pays, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté, vendredi 8 décembre, la résolution instituant la Journée internationale du vivre ensemble en paix (JIVEP). Initiatrice de cette journée mondiale soutenue, entre autres, par l'Algérie, l'Association internationale soufie alâwiyya (AISA), par la voix de son président d’honneur Cheikh Khaled Bentounès, et de son président Hamid Demmou, s’est félicité d’une décision « historique » de l’ONU.



L'ONU a adopté, vendredi 8 décembre 2017, la Journée mondiale du vivre-ensemble en paix. Le président d'honneur de l'ONG musulmane Khaled Bentounès, ici à l'ONU en 2015 pour présenter le projet.
L'ONU a adopté, vendredi 8 décembre 2017, la Journée mondiale du vivre-ensemble en paix. Le président d'honneur de l'ONG musulmane Khaled Bentounès, ici à l'ONU en 2015 pour présenter le projet.
Depuis son lancement en novembre 2014, à l’issue du premier congrès international féminin a organisé à Oran (Algérie), AISA a porté le projet de Journée internationale du vivre ensemble en paix (JIVEP) et a déployé toute son énergie pour le faire aboutir en s’appuyant sur de nombreux partenaires qui ont grandement participé à ce succès et que nous remercions chaleureusement, tout particulièrement l’Algérie, la communauté européenne, l’UNESCO ainsi que de nombreuses ONG.

Pour le cheikh Khaled Bentounès, fondateur et président d’honneur de AISA ONG Internationale, c’est une idée qui remonte jusqu’au cheikh Al Alâwî, fondateur de la voie soufie Alâwiyya, qui vient de se concrétiser. Nous sommes particulièrement heureux et reconnaissants d’avoir pu réunir par consensus l’ensemble des Etats de la planète autour de cette idée de « vivre ensemble en paix ». De plus, 172 Etats se sont déjà appropriés cette date en décidant de l’instituer dans leurs pays respectifs.

Pour donner toute son ampleur à cette Journée, AISA a créé le réseau informel « Synergie 17 ODD » qui vise à rassembler tous les partenaires partageant cette vision pour faire émerger la culture de paix et la diffuser à travers le monde.

Conscients de l’importance de cette adoption le cheikh Khaled Bentounès souligne que « les choses sérieuses vont commencer parce qu'il s'agit maintenant de concrétiser cette idée sur le terrain en vue de rapprocher les Humains en quête de paix ».

Lire aussi :
Vivre ensemble : une ONG internationale musulmane passe à l’acte
Une campagne à l'ONU pour une Journée mondiale du vivre ensemble