Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Une campagne à l'ONU pour une Journée mondiale du vivre ensemble

Rédigé par Association internationale soufie Alawiyya (AISA) | Mercredi 18 Mars 2015



Cheikh Khaled Bentounès à l'ONU pour présenter la Journée mondiale du vivre-ensemble avec l'Association internationale soufie Alawiyya (AISA).
Cheikh Khaled Bentounès à l'ONU pour présenter la Journée mondiale du vivre-ensemble avec l'Association internationale soufie Alawiyya (AISA).
La situation préoccupante que traverse le monde aujourd’hui, et en particulier le monde musulman, nous amène à œuvrer ensemble, peuples et nations, à promouvoir la culture de paix et le vivre ensemble.

Plus que jamais, la violence, l’atteinte à la dignité, l’exclusion, le racisme doivent être combattus. Le cheikh Khaled Bentounès et la délégation d'AISA à la 59ème session de la commission sur « le Statut de la femme » de l’ECOSOC, à l’ONU (du 9 au 20 mars), ont présenté le projet de la Journée mondiale du vivre ensemble (JMVE).

« Il ne fait aucun doute que la femme joue un rôle fondamental dans l’épanouissement et l’équilibre de la société, a déclaré le cheikh Bentounès lors de son intervention. Par son éducation, la transmission des valeurs, la douleur de l’enfantement, les sacrifices énormes qu’elle fait et, malgré les injustices qu’elle subit, elle demeure la matrice et la garante de la stabilité d’une nation.

Elle est son centre de gravité, révélateur de sa force, comme de sa fragilité. Si la société musulmane veut retrouver la paix et la joie de vivre, si elle respecte sa dignité, répare l’injustice et les torts causés à la femme, lui redonne sa place et le rang qui lui revient de droit, alors tout devient possible dans un avenir proche. »


Les contacts avec de nombreuses délégations et missions permanentes de plusieurs pays à l’ONU nous confirment la pertinence de ce projet et que cette initiative mérite plus qu’une simple journée internationale de part l’importance du message qu’elle véhicule et la situation préoccupante que traverse le monde aujourd’hui.

Cette Journée propose une dynamique de paix et lance son message aux citoyens du monde afin de construire une société basée sur le respect de soi, de l’autre, de l’ensemble du vivant. Elle constitue un engagement fort au sein de la famille humaine, liant les notions de citoyenneté, de pluralisme, d’humanisme et de spiritualité. L’objectif est de créer un mouvement mondial fondé sur les valeurs essentielles auxquelles aspire une grande partie de l’humanité et qui sont essentielles pour diffuser la culture de paix.

La Journée mondiale du vivre ensemble sera l’occasion d’organiser partout dans le monde des événements pour célébrer la culture de paix en développant notre capacité à mieux vivre ensemble.

AISA ONG Internationale a également lancé une campagne de pétition auprès de tous les citoyens afin de récolter des millions de signatures en faveur de la Journée mondiale du vivre ensemble. La pétition est disponible ici.

*****
L’Association Internationale Soufie Alâwiyya (AISA), fondée en 2001 par le cheikh Khaled Bentounes, a été reconnue ONG internationale par l’ONU en 2014 avec le statut consultatif spécial auprès de l’ECOSOC (Conseil économique et social de l’ONU).

Lire aussi :
Khaled Bentounes : « Les femmes sont vecteurs de paix »
Parole aux femmes musulmanes
À quand une éducation à la paix ?
La culture de paix, c’est maintenant !