Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’Irakien Safaa Khalaf lauréat du prix Naseej pour « la diversité culturelle et religieuse »

Rédigé par | Mardi 24 Octobre 2017



L’agence de coopération française pour les médias (CFI), la Fondation libanaise interreligieuse Adyan et le Centre SKeyes pour la liberté de la presse ont remis, jeudi 19 octobre, à Beyrouth (Liban), le prix Naseej des médias au journaliste irakien Safaa Khalaf.
L’agence de coopération française pour les médias (CFI), la Fondation libanaise interreligieuse Adyan et le Centre SKeyes pour la liberté de la presse ont remis, jeudi 19 octobre, à Beyrouth (Liban), le prix Naseej des médias au journaliste irakien Safaa Khalaf.
L’agence de coopération française pour les médias (CFI), la Fondation libanaise interreligieuse Adyan et le Centre SKeyes pour la liberté de la presse ont remis, jeudi 19 octobre, à Beyrouth (Liban), le prix Naseej des médias. Il s’agit de la première édition de ce concours qui récompense « un article ou un reportage sur un sujet ayant trait à la diversité culturelle et religieuse au Proche-Orient » en Irak, Syrie ou Liban.

Le journaliste et écrivain irakien Safaa Khalaf a été récompensé pour son article sur Mossoul, publié dans le quotidien libanais As Safir. Il publiera prochainement, selon La Croix, un livre sur les changements politiques et la montée des milices chiites à Bassora depuis 2003.

Le deuxième prix a été attribué à la journaliste égyptienne Souad Abou Ghazi qui pour son reportage sur les femmes yézidies mises en esclavage par l’Etat islamique. L’article a été diffusé sur le site Akadnews.

Le prix des médias est un des dispositifs du projet Naseej qui a pour but de dresser un état des lieux du traitement de la diversité dans les médias libanais, irakiens et syriens.

Un rapport sur « la couverture de la diversité dans les médias libanais, syriens et irakiens » a été publié le jour de la remise du prix. Plusieurs dizaines de journalistes du monde arabe étaient présents pour l'occasion. Les meilleurs articles proposés au prix Naseej devraient prochainement être traduits en français et disponibles sur le site du CFI.

Lire aussi :
SafirLab, un dispositif français d’aide aux futurs leaders arabes





Loading