Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : après des mosquées, un lycée tagué à Besançon

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 5 Décembre 2013



Des tags islamophobes ont été découverts, non pas sur le mur d’une mosquée, comme cela devient une habitude, mais sur le mur d’entrée d’un lycée. Les élèves du lycée professionnel Tristan Bernard à Besançon (Doubs) ont, en effet, pu voir des inscriptions antimusulmanes comme « Islam dehors » ainsi que des croix gammées inscrites en rouge sur la façade de l’entrée de leur établissement, lundi 2 décembre. Ces tags racistes et injurieux ont ensuite été rapidement effacés. Ils « avaient déjà été remarqués au cours du week-end par des membres du personnel du lycée résidant dans le quartier », précise France 3 Franche-Comté.

Choqués, des élèves se sont rassemblés spontanément devant le lycée pour dénoncer cet acte islamophobe. Le conseil régional de Franche-Comté a décidé de porter plainte contre X. Dans un communiqué, sa présidente, Marie-Guite Dufay, a tenu à rappeler que les « établissements scolaires sont des lieux d’éducation et d’apprentissage du vivre ensemble au sein desquels la tolérance n’est pas un vain mot ». « Au-delà du comportement des auteurs de ces actes, la montée des intolérances et du racisme interroge notre société et doit être combattue par toutes celles et ceux qui portent encore les valeurs de notre République », estime-t-elle également.

A Besançon, cette hausse du racisme est visible avec la multiplication des actes islamophobes. Dernièrement, début novembre, deux mosquées de la vile ont ainsi été profanées après avoir déjà été prises pour cible, en février dernier. Aucun individu n’a été arrêté pour ces actes.

Lire aussi :
Besançon : tags racistes sur deux mosquées
Plusieurs mosquées profanées en France, deux à Besançon
Islamophobie : une mosquée de Besançon encore profanée