Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Guantanamo : Donald Trump poursuivi par 11 détenus car musulmans

Rédigé par Saphirnews | Samedi 13 Janvier 2018



Guantanamo : Donald Trump poursuivi par 11 détenus car musulmans
Onze détenus de la prison militaire américaine de Guantanamo ont lancé, jeudi 11 janvier, des poursuites contre Donald Trump, estimant être incarcérés à tort parce qu'ils sont musulmans.

Les prisonniers ont cité dans leur plainte plusieurs déclarations du président américain qui démontrent, selon eux, ses préjugés anti-musulmans. Ils ont également signalé une déclaration de Donald Trump, indiquant sur Twitter en janvier 2017 qu’aucun détenu de Guantanamo ne devrait un jour être libéré, les estimant « extrêmement dangereux ».

« L'opposition du président à la libération des prisonniers de Guantanamo s'inscrit en droite ligne d'autres initiatives politiques sans discernement de sa part - qui ont été annulées par les tribunaux », affirme la plainte citée par l’AFP, qui mentionne explicitement le décret migratoire.

Donald Trump « a souhaité plus récemment que le musulman ayant tué plusieurs personnes à New York soit envoyé à Guantanamo et privé du processus constitutionnel, alors qu'il n'a jamais suggéré que les tueurs de masse Blancs soient privés du processus requis ».

« C'est une démonstration de son antipathie envers cette population carcérale, envers tous les hommes musulmans nés à l'étranger et envers les musulmans au sens large, du même acabit que ce que les tribunaux ont à raison rejeté ces derniers mois »
, selon les plaignants.

Les poursuites ont été déposées devant un tribunal fédéral de Washington au 16e anniversaire de l'ouverture du centre de détention, situé dans l'enclave américaine à Cuba.

Lire aussi :
Mourad Benchellali : « Guantanamo sert la propagande jihadiste »
Guantanamo : des détenus gavés de force pendant Ramadan (vidéo)
Guantanamo, une décennie de violations des droits humains