Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Gaza : une ministre britannique démissionne, le soutien des musulmans affiché

Rédigé par La Rédaction | Mardi 5 Août 2014



Sayeeda Warsi a été la première femmes musulmane à entrer au gouvernement britannique en 2012.
Sayeeda Warsi a été la première femmes musulmane à entrer au gouvernement britannique en 2012.
La politique britannique vis-à-vis du conflit à Gaza, couplée à l’alignement de David Cameron sur le gouvernement d'Israël dès le début de son intervention sanglante, a poussé Sayeeda Warsi à claquer la porte du gouvernement.

La secrétaire d'Etat chargée des cultes et des communautés, qui était la première femme musulmane à entrer au gouvernement en septembre 2012, a annoncé avec fracas, mardi 5 août, sa démission en signe de protestation contre la politique du gouvernement britannique sur le conflit.

« C'est avec un profond regret que j'ai écrit ce matin au premier ministre et remis ma démission. Je ne peux plus soutenir la politique du gouvernement au sujet de Gaza », a-t-elle tweeté. Dans sa lettre de démission rendue publique, elle indique que « l'approche et le langage (de son gouvernement, ndlr) durant cette crise à Gaza sont moralement indéfendables, ne sont pas dans l'intérêt national de la Grande-Bretagne et auront un impact dommageable à long terme sur notre réputation internationale et nationale ».

Gaza : une ministre britannique démissionne, le soutien des musulmans affiché
Elle avait déjà critiqué publiquement l’attitude de David Cameron le 24 juillet. « Les gens peuvent-ils arrêter de justifier le meurtre d'enfants. Quelles que soient nos politiques, il ne peut jamais être justifié, seulement regretté pour sûr », avait-elle écrit sur Twitter.

Sayeeda Warsi, connue sous le nom de Baronne Warsi depuis qu’elle a été anoblie en 2007, a été vice-présidente du Parti conservateur de mai 2010 à septembre 2012.

Le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB), qui a adressé le 1er août une lettre à David Cameron lui demandant de dénoncer la politique d'Israël, a félicité Sayeeda Warsi pour sa décision, « qui reflète l'humanité commune qui existe dans son propre parti et à travers l'échiquier politique, tous horrifiés par la brutalité de la machine de guerre israélienne contre la population de Gaza ».

« Notre gouvernement ne peut plus rester insensible aux préoccupations de l'opinion publique britannique. Il faut s'élever plus fermement contre le gouvernement à Tel-Aviv et faire pression pour les amener à mettre fin à leur campagne sanglante et au siège de Gaza », a ajouté le secrétaire général du MCB, Shuja Shafi. « Sayeeda Warsi a certainement été un modèle pour les musulmans du pays. Puisse-t-elle continuer à l'être », conclut-il.

En direct de Gaza. Suivez les principaux événements et réactions du jour

Lire aussi :
Grande-Bretagne : 70 dignitaires musulmans écrivent à Cameron pour Gaza
Israël placé dans la liste des Etats terroristes par la Bolivie
Massacres à Gaza : Dominique de Villepin appelle à des sanctions contre Israël
Gaza bombardée par Israël, Hollande encourage Netanyahou
L’appel aux dons tout sourire d’Islamic Relief (vidéo)