Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Florian Philippot lance sa charte des Patriotes et veut « libérer les musulmans »

Rédigé par | Mardi 7 Novembre 2017



Florian Philippot lance sa charte des Patriotes et veut « libérer les musulmans »
Florian Philippot a présenté, mardi 7 novembre, est venu présenter la charte du parti qu'il a fondé, Les Patriotes, qui fixe « les grands objectifs politiques » de sa nouvelle formation politique. L’ancien porte-parole et numéro 2 du Front national, qui tente de se faire une place entre le parti d'extrême droite de Marine Le Pen et Les Républicains a essayé d’afficher sa différence.

Au micro de RTL, il a déploré l’omniprésence des débats sur la place de la religion dans les débats politiques : « Elle est trop présente, cette question religieuse. Maintenant, elle envahit en permanence le débat public. On est sommé, quasiment, de dire si on croit ou ne croit pas. Est-ce qu'on applique bien la religion ? C'est écrasant, c'est fatiguant, c'est étouffant. Je pense que la religion est une affaire personnelle. Croire, ça peut être magnifique, mais c'est une affaire personnelle et l'État doit organiser les relations sociales, les relations politiques entre les citoyens dans le cadre de la laïcité. »

Florian Philippot a également estimé qu’il fallait « libérer les musulmans des pressions (islamistes) » car, selon lui, un certain nombre d’entre les musulmans modérés sont « sommés de respecter telles ou telles pratiques alimentaires, vestimentaires qui n’est pas conforme » à celles de musulmans plus rigoristes. Une déclaration qui reprend en tout point l’article 20 de la charte dans lequel est écrit que « les Patriotes défendent la liberté individuelle contre les pressions et les intimidations de tout groupe. Ils sont favorables au respect de la laïcité, y compris à l’université et dans les entreprises ».

Un extrémisme nommé « islamisme »

« En luttant contre l’islamisme, la République permet notamment aux Français musulmans de pratiquer leur religion sans risquer d’être assimilés à cet extrémisme », lit-on également, poursuivant plus loin, dans l'article 24, que l'islamisme est une idéologie qui favorise le terrorisme.

Concernant l’immigration, la ligne des Patriotes reste fidèle aux préceptes du Front national. L’article 21 évoque le fait que « l’immigration doit être fortement réduite pour préserver la traditionnelle capacité d’assimilation de la France et son économique, social et culturel » et préconise que l’aide médicale d’Etat (AME) soit « supprimée et remplacée par un dispositif de prise en charge des urgences et des risques épidémiques ». L’article 17 stipule que la citoyenneté française « s’acquiert par filiation ou par naturalisation au mérite ».

L’article premier de la charte des Patriotes fait de la sortie de l’Union européenne un principe de base. « Grâce au Frexit, la France pourra se libérer des mauvaises directives européennes, des mauvais traités commerciaux et des mauvaises politiques », peut-on lire. Il propose la création d’une nouvelle monnaie nationale et prône un « patriotisme économique ».

Lire aussi :
Qatar vs Front national : une plainte déposée contre Florian Philippot
Radicalisation dans les mosquées : le mensonge de Florian Philippot (vidéo)
Fils de France lève le tabou sur le patriotisme des musulmans français





Loading










Votre agenda