Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : un tireur islamophobe arrêté

Rédigé par La Rédaction | Lundi 7 Janvier 2013



Le Council on American-Islamic Relations (CAIR), une des plus importantes organisations musulmanes américaines, s’est félicité, vendredi 4 janvier, de l’arrestation de Daniel Quinnell. L’homme de 25 ans avait tenté de tuer un étudiant de 24 ans parce qu’il le prenait pour un musulman, mercredi 2 janvier, près de Tampa, en Floride.

Alors qu’il se trouvait, en pleine nuit, sur un parking d’un supermarché en compagnie de sa petite amie, la victime Cameron Mohammed avait été accostée par Daniel Quinnell. Il lui avait demandé s’il était musulman et s’il était originaire du Moyen-Orient.

A ces deux questions, Mohammed, qui n’est pas musulman et est originaire de l'île de Trinidad, avait répondu par la négative. Mais Quinnel avait poursuivi avec des propos racistes et lui avait lancé : « Un négro avec une femme blanche ! » avant de lui tirer à plusieurs reprises dessus avec une arme à plombs. M. Mohammed a reçu deux impacts en plein visage.

Heureusement, il s’en est sorti indemne. Il devrait toutefois subir une intervention chirurgicale, lundi 7 janvier, pour enlever les plombs toujours présents dans son visage.

Une vidéo de surveillance avait filmé toute la scène de son agression. Un appel à témoins avait alors été lancé pour retrouver Daniel Quinnell. Le CAIR s’était dit prêt à remettre 1 000 $ à toute personne qui permettrait de l’arrêter. Finalement, c’est sa mère qui dira où il se trouvait et la police procédera à son arrestation dans un motel deux jours plus tard.

Ce récidiviste a déjà été arrêté dix fois en Floride depuis 2006, notamment pour des faits de violence. A la police, il a indiqué ne rien regretter de son geste. Quand on a lui appris que la victime n’était pas originaire du Moyen-Orient, il a poursuivi ses propos racistes.

Quant à Cameron Mohammed, il a indiqué à la police qu’au moment des faits, il était en possession d’un pistolet à balles réelles mais avait choisi de ne pas l’utiliser pour se défendre.

Lire aussi :
New York : elle déteste les musulmans, elle le pousse sous le métro
Etats-Unis : les Sikhs pris pour cibles car jugés musulmans
Etats-Unis : de nouvelles affiches islamophobes inondent le métro