Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : sur son lit de mort, un sénateur républicain s’excuse auprès des musulmans

Rédigé par Samba Doucouré | Jeudi 19 Mai 2016



L’histoire se déroule mercredi 4 mai. Le sénateur de l’Utah Bob Bennett est sur son lit d’hôpital, atteint d’un cancer du pancréas au stade terminal. En guise de dernières volontés, il demande à sa femme Joyce et à son fils Jim s’il y aurait un musulman dans l’établissement. Il explique alors qu’il voudrait « aller à la rencontre de chacun d’entre eux pour les remercier de vivre dans ce pays et s’excuser au nom du parti Républicain pour Donald Trump ».

Cet épisode a été rapporté quinze jours après son décès par Joyce et Jim Bennett au Daily Beast. Bob Bennett n’a pas pu rencontrer de musulmans à l’hôpital mais sa femme raconte qu’à l’aéroport, lors des dernières fêtes de Noël, il souhaitait « rencontrer les personnes en hijab et leur dire qu’il était fier qu’ils soient en Amérique et qu’ils sont les bienvenus ici ».

Jim Bennett rapporte que son père n'avait « aucun respect pour Donald Trump » et qu'il avait été « frustré et en colère lorsqu’il est paru limpide que le parti n’échapperait pas au trumpisme ». En tant que mormon, son père « reconnaissait le parallèle entre ce que vivent les mormons et les musulmans ». Dès lors, il souhaitait que ces derniers « soient traités avec bienveillance et qu'ils ne soient pas ostracisés ». Une voix contre le candidat républicain dans son propre parti s'est éteinte.

Lire aussi :
Etats-Unis : Donald Trump prêt à interdire les musulmans d’entrée sauf Sadiq Khan
Donald Trump, le candidat qui rend service à Daesh
USA : contre Trump, la mobilisation électorale des musulmans se renforce
Islamophobie : la mode à la surenchère entre Ted Cruz et Donald Trump