Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : la lecture du Coran encouragée contre une campagne islamophobe

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 21 Mai 2014



Etats-Unis : la lecture du Coran encouragée contre une campagne islamophobe
En réaction à la campagne islamophobe affichée depuis mardi 20 mai sur les bus de Washington, la capitale des Etats-Unis, le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) a décidé d’offrir un exemplaire du Coran à quiconque souhaiterait vérifier les propos des affiches affirmant que « la haine islamique des juifs » serait inscrite dans le Coran.

Celles-ci ont été placardées sur une vingtaine de bus, à côté d’une photo représentant Hitler en train de discuter avec son « fidèle allié » Hadj Amin Al-Husseini, le grand mufti de Jérusalem, pendant la Seconde Guerre mondiale. « Deux tiers de toute l'aide américaine va à des pays islamiques. Arrêtez le racisme. Arrêtez l'aide aux pays islamiques » affirment encore des affiches, qui renvoient vers un site islamophobe.

« Nous encourageons ceux qui voient les publicités fausses et incendiaires de (Pamela) Geller à visiter le site Explore the Quran (Explorez le Coran, lancée par le CAIR, ndlr) pour demander un exemplaire gratuit du Coran, afin qu’ils puissent le lire eux-mêmes » a déclaré Nihad Awad, le directeur exécutif de l'organisation musulmane. « Quiconque lit le Coran découvrira qu’il honore les juifs et les chrétiens pour croire en un Dieu unique et appelle tous les croyants à vivre en paix et en harmonie », dit-il.

Des campagnes islamophobes régulières

Fidèle au Premier amendement de la Constitution sur la liberté d’expression, la compagnie de bus américaine n’a pas pu refuser ces publicités, qui doivent circuler jusqu’à la mi-juin. « Nous ne pouvons pas refuser des publicités sur la base de leur contenu », a indiqué une porte-parole des transports de la ville.

Les affiches ont été commandées par l'organisation American Freedom Defense Initiative (Initiative pour la défense de la liberté américaine) qui, selon son site Internet, entend « faire prendre conscience des ravages de l'idéologie suprématiste islamique ». La campagne vise à lever en ligne 20 000 dollars de dons d'ici à vendredi 23 mai. Le jour du lancement de la campagne, les dons s'élevaient à 7 500 dollars.

Cette campagne n'est pas la première du genre. Son initiatrice Pamela Geller, également à la tête de l’organisation Stop the Islamization of America, est connue outre-Atlantique pour sa haine de l'islam et de ses fidèles. Le CAIR met régulièrement en garde l'opinion publique contre les discours de haine véhiculés par les mouvements islamophobes, qui rencontrent un certain écho médiatique.

Lire aussi :
Etats-Unis : « MyJihad », une campagne éducative bluffante
Sur le Net, de fausses rumeurs sur les violences antichrétiennes servent l'islamophobie
Etats-Unis : de nouvelles affiches islamophobes inondent le métro
Etats-Unis : l’islamophobie s’affiche dans le métro de New York
Les musulmans américains s'activent contre l'islamophobie